Les agresseurs présumés du chanteur Saïk interpellés

Vues : 707

Saïk

Les 2 agresseurs présumés du chanteur Saïk, interpellés cette semaine, ont finalement été déferrés devant un juge d’instruction ce vendredi matin. Une présentation qui a fait suite à une garde à vue prolongée de 48h dans les locaux de la brigade de Pointe-à-pitre.

Après leurs auditions, les individus ont tous deux été mis en examen et écroués pour tentative d’homicide volontaire, une qualification dont les peines, prévues par le code pénal sont très lourdes, plusieurs années de prison s’ils sont reconnus coupables. Pour éviter tout contact et entente entre les suspects, le juge a également décidé de les éloigner, ainsi l’un a été transféré vers le centre pénitentiaire de Baie-Mahault, et l’autre vers celui du chef lieu.

Une ouverture d’information judiciaire a été ordonnée par les magistrats afin d’approfondir les investigations.

Les interpellations menées par les gendarmes avaient eu lieu mercredi matin à Sainte-Rose, celle de l’auteur présumé du coup de couteau, mais également celle d’un autre chanteur de Dancehall, Miky Ding La, qui, au lendemain de l’agression, avait été désigné par la rumeur comme responsable de l’altercation.

Miky Ding La

Selon les principes de la présomption d’innocence, rien ne permet pour l’instant d’établir la culpabilité de ces deux jeunes, l’instruction tentera de faire la lumière sur les circonstances exactes de l’agression et ce jusqu’au jour du procès qui devrait se tenir dans plusieurs mois.

Photos : Miky Ding La officiel et Saïk officiel

Source : rciguadeloupe