Les agrumes de Martinique menacés par une maladie qui se répand

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Selon une information de la Préfecture de Martinique, nos agrumes sont menacés, par le chancre citrique et met en péril la production en Martinique.

Le chancre citrique a été détectée pour la première fois en Martinique en 2014. Cette maladie est provoquée par une bactérie Xanthomonas axonopodis pv citri organisme nuisible réglementé dont la lutte est obligatoire. La maladie se répand sur le territoire, elle a été détectée dans les communes suivantes selon la préfecture : Saint Pierre, Morne-Rouge, Ajoupa-Bouillon, Basse-Pointe, Lorrain.

La Martinique est le seul pays de la Caraïbes contaminé par le chancre citrique.
Détectée pour la première fois en Martinique en 2014, cette maladie est provoquée par une bactérie Xanthomonas axonopodis pv citri organisme nuisible réglementé dont la lutte est obligatoire. La maladie se répand sur le territoire, nous l’avons détecté dans les communes suivantes : Saint Pierre, Morne-Rouge, Ajoupa-Bouillon, Basse-Pointe, Lorrain.

Elle se transmet par l’action combinée du vent et de la pluie. La bactérie est transportée par les gouttelettes d’eau et pénètre par les pores de la plante ou par les blessures infligées par les épines ou lors des tailles.

Les vêtements, les outils souillés par contact avec les arbres malades sont des sources de contamination.
Les boutures et marcottes sont également des facteurs très importants de dissémination.
Symptômes

Le chancre citrique se reconnaît aux taches circulaires brunâtres sur le feuillage et les fruits (croûtes). Elles sont en relief et rugueuses, et parfois entourées d’un halo jaune. Lorsque la maladie est avancée, elle provoque une perte des feuilles, un dépérissement des jeunes branches, une chute prématurée des fruits.

Il n’existe aucun traitement contre cette maladie les arbres contaminés doivent être impérativement détruits, ils doivent être coupés au ras des souches et les débris végétaux brulés sur place.

Afin d’éviter la propagation de la maladie, il convient de :
– Ne pas manipuler les agrumes lorsqu’il vient de pleuvoir ;
– Désinfecter les outils de taille entre chaque arbre avec de l’alcool ou un bactéricide;
– Se désinfecter les mains entre chaque parcelle;
– Ne pas recevoir, ni donner de fruits contaminés, de boutures ou marcottes d’agrumes provenant des communes contaminées;
– Privilégier des plants sains, issus de pépinières et de jardineries ces dernières étant régulièrement contrôlées par la DAAF.

Si vous observez les symptômes du Chancre citrique, vous pouvez contacter :
DAAF –SALIM
Jardin Desclieux
97264 Fort de France
Tel 0596712040

*DAAF : Direction de l’agriculture et de l’Alimentation
*SALIM : Service de l’Alimentation