Les annonces d’Emmanuel Macron pour la Martinique

Vues : 864

Maintien de la révision de l’abattement fiscal outremer, santé, silver économie … Les annonces d’Emmanuel Macron pour la Martinique.

Emmanuel Macron s’est exprimé depuis la résidence préfectorale à Didier à Fort de France durant une bonne vingtaine de minutes devant toute la presse locale mais aussi nationale qui a fait le déplacement pour l’occasion. Auparavant, le chef de l’Etat avait abordé avec les parlementaires locaux plusieurs sujets. Dont celui de l’abattement fiscal outremer qui va être diminué et qui provoque beaucoup de crispations. Mais la décision du gouvernement est prise et est apparemment irrémédiable. Cet abattement fiscal sera bien rogné.

Selon lui cette mesure qui est juste touchera les 4 % de contribuables les plus aisés des régions ultrapériphériques. Et les 70 millions d’euros qui en résulteront seront réinvestis dans l’économie de ces régions pour les aider.

Le président de la République a abordé plusieurs autres thèmes après avoir longuement détaillé son programme.

Sa visite à la mairie de Saint Pierre et au centre ville de Fort de France pour le projet Cœur de Ville. Deux villes pour lesquels il a promis des investissements massifs.

40 millions d’euros pour l’hôpital

Le thème de la santé en Martinique et de l’hôpital qui connait de grandes difficultés a été évoqué. Il faut une stratégie d’excellence, plus large entre la Martinique et la Guadeloupe et arrêter la concurrence réciproque selon Emmanuel Macron.

Les filières tourisme et silver économie doivent être boostées

car elles pourraient créer des emplois selon lui.

S’agissant du dossier des sargasses, ce sujet important va faire l’objet de mécanismes d’accompagnement.

Quant à la la révision constitutionnelle, des modalités pourraient être amenées avec des différenciations.

« Nos schémas mentaux ont été un peu simplistes » a lancé le chef de l’Etat.

Enfin s’agissant de la jeunesse, il faut mettre l’accent sur une meilleure orientation selon le président qui a aussi dit que l’ambition économique doit être la réponse à la décroissance démographique.