Les athlètes antillais Barnay et Bambuck racontés par leur fille

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

Le documentaire « Barnay-Bambuck, athlètes engagés » a été diffusé hier en avant-première à la salle Robert-Loyson du Moule. La réalisatrice est leur fille, la journaliste Aurélie Bambuck.

Roger Bambuck est Guadeloupéen. Ghislaine Barnay est Martiniquaise. Agés aujourd’hui de 75 ans, ces deux athlètes se sont croisés sur les pistes des stades.

Ghislaine a été triple championne de France (1967-1968-1969). Et a battu à quatre reprises le record national, jusqu’à atteindre les 1,80m en 1969.

Roger, quant à lui, a été double champion d’Europe du 100m. Il est le seul sprinteur français à avoir détenu le record du monde : c’était en 1968 aux Etats-Unis.

Il a occupé les fonctions de Secrétaire d’État à la Jeunesse et aux Sports, dans le gouvernement de Michel Rocard. Une fonction qu’il assumera jusqu’en 1991.

Médailles et racisme

Leur fille Aurélie Bambuck a donc décidé de leur rendre un hommage à travers un documentaire intitulé « Barnay-Bambuck, athlètes engagés ».

La journaliste pose ses yeux d’enfants sur la carrière sportive de ses parents. Mais pas seulement. Elle aborde également le racisme qu’ils ont subi.

Ce film été soutenu par France Télévisions, Guadeloupe La 1ère, la Région Guadeloupe et la société « Enfant Sauvage Production ».

Il a été diffusé hier soir, en avant-première, à la salle Robert-Loyson du Moule.