Les candidats des « Anges » impliqués dans l’agression d’un maire sur l’île de la Réunion exclus du tournage

« Le Tournage de la nouvelle émission « Les Vacances des Anges » débutera sans les candidats impliqués » a annoncé la production de l’émission de téléréalité (NRJ12) dans un communiqué suite à l’altercation sur l’île de la Réunion avec le maire Saint-André, Joé Dédier.

Ce dimanche 10 janvier, la production des “Vacances des Anges de la téléréalité” a annoncé dans un communiqué l’exclusion de trois candidats de l’émission, après l’agression du maire de Saint-André, Joe Bédier, et de sa famille, dans un hôtel de Saint-Denis de La Réunion.

Les faits se sont déroulés dimanche ce week-end, dans un restaurant d’un hôtel 4 étoiles de Saint-Denis. Un candidat de l’émission serait passé « de table en table en ordonnant aux clients l’ordre de ne pas faire de photos ni de vidéos ». Parmi les personnes présentes se trouvait le maire Saint-André, Joé Dédier, avec qui le ton est monté. « Une femme hystérique est venue à notre table et a dit à ma femme : ‘Vous avez pris des photos ce n’est pas normal’. Je pensais qu’elle plaisantait, pas du tout » a raconté ce dernier. « Ma femme a fini au sol avec des bonhommes baraqués sur elle. Moi, j’ai pris des coups, je pensais que je n’allais pas m’en sortir ». La situation aurait ensuite dégénéré. Une vidéo de l’altercation a été publiée par le média réunionnais Zinfos974.

« La Grosse Equipe condamne avec la plus grande fermeté toute forme de violence. Parce qu’elle ne transige pas avec la violence que rien ne saurait justifier, la production annonce avoir pris la décision radicale de faire revenir, dés que la Justice le permettra, les candidats concernés en France métropolitaine » poursuit la production dans son communiqué.

« Les actes de violence commis en marge du tournage LesAngesTV sont inadmissibles. « Je condamne fermement l’agression du maire de Saint-André, Joe Bédier, et de sa famille. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires en réunion par le procureur de Saint-Denis » a écrit sur Twitter Sébastien Lecornu, le ministre des Outre-mer.

Photo : Zinfos974