Les écoliers d’Outremer souffrent davantage du confinement que ceux de l’Hexagone

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les écoliers d’Outremer souffrent davantage du confinement que ceux de l’Hexagone, avec une aggravation du décrochage scolaire.

« L’impact social du [confinement] sur l’aggravation des différences sociales est plus grand » en Outre-merr », a estimé mardi Jean-Michel Blanquer évoquant entre 15 et 25% de « décrochage scolaire ».

« Il y aura des adaptations possibles en fonction de chaque territoire sur la base des critères sanitaires et sociaux », a promit le ministre qui s’exprimait lors des questions d’actualité au gouvernement à l’Assemblée nationale.

«Outre-mer, le confinement a plus aggravé le décrochage scolaire (+de 20%) qu’en métropole (4%) », a-t-il estimé.

Chaque territoire d’Outre-mer bénéficiera d’une approche spécifique, a insisté le ministre.