Les élus de la CTM vont-ils voter l’entrée de la collectivité dans le capital de Corsair à hauteur de 3 millions d’euros ?

Entrer dans le capital de la compagnie aérienne Corsair. C’est un souhait émis par la collectivité territoriale de Martinique. Le président du conseil Exécutif Alfred Marie-Jeanne va demander ce lundi 21 décembre aux élus de voter cette délibération lors de la plénière qui va rassembler les élus.

La compagnie aérienne Corsair bat de l’aile. Il s’agit d’éviter sa disparition et de maintenir une desserte aérienne pour garantir l’ouverture de la Martinique à l’international comme l’écrit Alfred Marie-Jeanne.

La Guadeloupe et Mayotte sont sollicités à hauteur de 3 millions d’euros également tandis que la Guyane à hauteur d’1 millions d’euros.

Plusieurs investisseurs de l’outre-mer figurent déja dans le capital de Corsair. L’accord signé le 25 novembre dernier entre la compagnie aérienne, l’Etat et un consortium d’investisseurs ultramarins a été validé le jeudi 17 décembre par le tribunal de commerce de Créteil. Corsair emploie 1100 collaborateurs et transporte plus d’un million de passagers par an.