Les enfants des Terres Sainville chantent l’espoir pour leur quartier

Vues : 2

TSV

Le quartier des Terres Sainville, véritablement cosmopolite, souffre depuis toujours, ou plutôt depuis près de 79 ans, d’une image et d’une réputation difficile qui lui « colle à la peau » et à celles de ses habitants: sexe, drogue, violence, bars à ambiance, immigrés…

A tort ou à raison, c’est pourtant un quartier populaire où il fait bon vivre, ou du moins il y règne une atmosphère peut-être pesante à la nuit tombée mais somme toute « familiale », vivante, notamment grâce aux nombreux commerçants qui rythment la vie de ses habitants.

Autrefois appelé le « quartier des misérables », c’est aussi celui des musiciens: René Saint-Père, Maurice Noiran, Marius Lancry, Jackhy Alfa, et quelques membres de Malavoi, pour ne citer qu’eux.

Aujourd’hui, les musiciens ce sont les enfants, les élèves de CM2 de l’école Solange Londas qui témoignent en chanson au nom de tous leurs habitants, sur un air de Sting et son tube légendaire « Englishman in New York ». « Plis fos pou quartier nou« , « je suis un élève de Terres Sainville, je ne suis pas inutile », « On veut le meilleur »…

Touchant et plein de bon sens! Une initiative qui donne de l’espoir. Regardez plutôt:

Photo : google images