Les explications du maire Saint-Joseph après avoir coupé les chaînes des grévistes

Ce jeudi 29 avril, le maire de Saint-Joseph, Yan Monplaisir, a décidé de couper lui-même  les chaînes et cadenas placés par les grévistes et qui bloquaient l’accès à plusieurs sites municipaux.

Dans un communiqué il donne quelques explications :

Le Maire de Saint-Joseph, Yan MONPLAISIR porte à la connaissance de ses administrés et de l’ensemble de la population, les éléments et informations suivants dans le cadre du mouvement social en cours ce jour à Saint-Joseph porté par une seule organisation syndicale, l’USAM.
1/ Ce matin, des chaînes et cadenas bloquaient les services sociaux, les services techniques et le service culturel.

Le Maire regrette que des organismes qui rendent des services à la population (notamment les plus démunis), fassent l’objet de blocages. Les services municipaux sont des symboles républicains dont chacun se doit d’en respecter les règles de fonctionnement. Le Maire de St Joseph a donc coupé ces chaînes afin que la liberté de circulation de la population soit respectée, et que les agents non grévistes puissent assurer leur mission de service public.

2/ L’édilité a pris connaissance ce jour, par voie de presse que l’USAM aurait fait une demande de rencontre hier à 15H !!!

* Ni l’Administration, ni les élus n’ont été informés de cette demande de rencontre, que ce soit par voie de courrier ou toute autre.
* Par ailleurs, le préavis de grève reçu ne fait état d’aucune demande ou revendications précises.

Le Maire réitère son respect du droit de grève tout autant que son souci du droit au travail de chacun.
Le Maire de Saint-Joseph rappelle à l’ensemble des agents de la ville qu’il reste ouvert au dialogue sans menace ni pression pour que nous puissions vivre ensemble dans un esprit démocratique.

Photo : Réseaux Sociaux