Les gardes à vue du président la Région Guadeloupe, Ary Chalus et de sa vice-présidente, Marie-Luce Penchard, ont été levées

Les gardes à vue du président LREM de la Région Guadeloupe, Ary Chalus, et de sa vice-présidente, Marie-Luce Penchard, ont été levées, a annoncé le procureur de la République de Basse-Terre, Jean-Luc Lennon, ce mercredi en fin d’après-midi.

Le président LREM de la Région Guadeloupe, Ary Chalus, et sa vice-présidente, Marie-Luce Penchard, ont été placés ce mercredi 30 octobre en garde à vue pour détournement de fonds publics; ils sont finalement sortis libres.

Une enquête en lien avec l’embauche de l’ancien directeur financier de la collectivité de Saint-Martin et actuel directeur général de la SEM Patrimoniale en Guadeloupe, Pascal Averne. Ce dernier avait également fait l’objet d’une garde à vue il y a deux semaines mais il est ressorti libre.

Dans un communiqué, le président de la Région Guadeloupe s’est exprimé à l’issue de sa garde à vue. Il précise qu’aucune charge n’a été retenue contre lui …

Audition du président du conseil régional, aucune charge retenue par le ministère public.

Le Président du Conseil régional a été entendu hier dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Basse-Terre qui cherche à éclaircir les conditions de recrutement d’un cadre au sein du conseil régional.

Son audition, a suscité une certaine émotion dans l’opinion. La garde à vue dont il a fait l’objet a été levée par le ministère public sans qu’aucune charge n’ait été retenue contre lui.
Cette audition a été l’occasion pour le Président du Conseil régional de rappeler qu’il n’a jamais été concerné ni de près ni de loin par le moindre détournement de fonds publics ; qu’il a toujours voulu s’entourer de toutes les compétences pour mener à bien le programme qu’il a proposé avec sa majorité aux Guadeloupéens.

Certains de ses contradicteurs, remplis de chagrin, qui n’ont toujours pas digéré le choix et la volonté du peuple guadeloupéen, ont profité de cet instant d’explication pour se répandre dans les médias et mettre en cause l’honorabilité du Président du Conseil régional.

Ces comportements politiciens, d’un autre temps, ne pourront pas prospérer. Le Président Ary CHALUS a engagé une action forte, déterminante qui a amélioré le sort de la population guadeloupéenne. Les épreuves qu’il traverse ne pourront que renforcer sa détermination à aller de l’avant !