Les infirmiers libéraux en colère manifestent leur ras-le-bol !

Vues : 499

Le secteur libéral infirmier de la Martinique est dans la rue depuis ce matin du mardi 7 mars. Les manifestants relaient une journée de mobilisation nationale afin d’exprimer leur colère et leur angoisse. Illustrations de ce malaise, en France hexagonale, un énième infirmier s’est suicidé sur son lieu de travail.

Une centaine d’infirmières et d’infirmiers est sorti de ses gonds et s’est rendue à la Caisse Générale de sécurité sociale au Lamentin ce matin.

La trésorière du syndicat national des infirmiers et infirmières libéraux et libérales, le SNIIL explique :

« Nous avons de l’écoute et de l’empathie vis-à-vis de nos patients, mais la caisse ignore totalement cette attitude ».

Selon les professionnels, au contraire, cette caisse représente un véritable rouleau compresseur car l’infirmière ne peut pas faire des soins de qualité.

« Nous recevons sans cesse des mails selon lesquels nous avons des indus, que devons régler des sommes alors que ce n’est absolument pas le cas. Nous sommes saisis, le fruit de notre travail est englouti par erreur.

Si il y a un bug, qu’ils aient l’honnêteté de reconnaitre qu’ils se trompent et qu’ils ne sont  pas assez nombreux pour traiter tous les dossiers correctement. Mais nous constatons que nous n’avons aucune erreur.  Qu’ils arrêtent d’accuser à tort les professionnels.

On ne manipule pas des boites de sardines mais des êtres humains.

La profession peste contre ces contrôles qu’elle juge intempestifs et exige une commission paritaire exceptionnelle qui va regrouper des représentants de la caisse, des professions sociales et des représentants syndicaux afin de discuter de la réalité du terrain.

« Il faut prendre en compte le facteur humain tonne une infirmière car on ne manipule pas des boites de sardines. »

 

Déborah Jean-Louis / Photos : PBK


1 commentaires :

  1. paindoux

    Je compatis mais avouez quand même qu’il y a parmi vous des brebis galeuses comme dans toutes professions !
    Comme en France hexagonale, vous pouvez ne pas faire un doin et le facturer ou le facturer 2 fois
    C’est très bien que la CGSS fasse des contrôles réguliers

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *