Les maires de Schoelcher et du Diamant sont favorables à l’ouverture au public des plages, sous conditions

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les Maires de Schoelcher et du Diamant ont fait savoir au Préfet qu’ils étaient favorables à l’ouverture au public des plages, sous certaines conditions.

Dans un courrier adressé au Préfet le 18 mai, le maire de Schoelcher, Luc Clémente, lui demande l’autorisation d’ouverture au public des plages de Madiana, du Bourg et de l’Anse Madame tous les jours de 6h00 à 18h00. La baignade sera autorisée mais non surveillée.
Les plages de Batelière, de l’Anse Colat et de Fond Bernier resteront fermées au public.
Le préfet avait au préalable soumis aux maires du littoral une proposition « de base » permettant une ouverture des plages matin et fin d’après-midi, en leur demandant de se positionner et de préciser leur organisation.

La ville du Diamant a établi son arrêté à compter du 21 mai, pour des activités sportives, selon le concept de « plage dynamique ». Idem pour le maire de Schoelcher qui a aussi opté pour la « plage dynamique ». Il n’autorise pas les activités festives et la détente statique. L’accès aux plages sera exceptionnellement interdit les jours fériés du 22 mai et du 1er juin afin d’éviter les rassemblements.

Sont autorisés : la promenade, le jogging, la pratique individuelle de sport nautique y compris la baignade.

Sont interdits : les rassemblements de plus de 10 personnes, les jeux de balles, la consommation d’alcool, l’installation sur la plage en position assise ou allongée, hormis les personnes à mobilité réduite,l’organisation de barbecue, de repas sur la plage et sur les parkings attenants.

L’ouverture des plages se fait sous l’entière responsabilité du maire.