Les mesures de déconfinement précisées par le préfet de Martinique : reprise des activités pratiquées avec masque

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Un point presse a été organisé à la préfecture pour détailler les nouvelles mesures applicables en Martinique suite à l’intervention du Président de la République, Emmanuel Macron. Tous les commerce, essentiels ou pas sont ouverts depuis ce mercredi 25 novembre. Mais les gérants doivent respecter une jauge de 8 mètres carrés par client quelque que soit la taille de la boutique.

Autre point de l’allègement de ce confinement, les lieux de culte peuvent aussi accueillir leurs fidèles mais seulement 30 personnes sont autorisées dans les espaces.

Pour se déplacer, il faut toujours se munir de son attestation de déplacement dérogatoire avec le motif de la sortie, attestation qui continuera à être contrôlée par les forces de l’ordre.
Il est possible d’aller prendre l’air désormais. Le sport et les exercices physiques pratiqués en plein air sont autorisés mais dans la limite de 3 heures et sans limitation géographique cette fois.

La plage est également autorisée mais les pique-niques, source de regroupement et donc de contamination y sont interdits. La présence sur les plages est également interdite la nuit.
Les activités nautiques sont possibles, en canoë par exemple, si il s’agit d’un exercice physique mais les sorties en catamaran qui regroupent du monde ne doivent être pratiquées.

Il s’agit là des mesures de déconfinement déclinées en Martinique et annoncées par le président de la République mardi 24 novembre.

Emmanuel Macron annonçait dans son allocution que l’ouverture des bars et restaurants ne sera pas envisageable avant le 20 janvier prochain. Mais le préfet de Martinique a promis qu’un point sera fait à nouveau dans deux semaines à ce propos.

Stanislas Cazelles l’a martelé, la distanciation reste la mesure la plus indiquée pour continuer à lutter contre la propagation du virus dans l’île.

Juste avant ces mesures présentées par le représentant de l’Etat, le directeur de l’ARS, le Docteur Jérome Viguier avait pris la parole pour présenter la situation sanitaire au 24 novembre en Martinique.

186 nouveaux cas positifs ont été dénombrés ces 7 derniers jours, ce qui traduit une baisse significative depuis 4 semaines et sans plateau. Le taux d’incidence a baissé également. Cette diminution de cas positifs ne doit pas pour autant faire oublier que la circulation du virus est toujours présente.

Le nombre de places réservés aux patients COVID à l’hôpital va diminuer. Et l’activité chirurgie va reprendre pour les personnes dont les opérations avaient été reportées.