Les pêcheurs guadeloupéens dans la nasse

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Les professionnels de la pêche ont adressé hier un courrier aux élus de Guadeloupe. Asphyxiés, ils menacent de perturber l’activité du port de Jarry, à Baie-Mahault.

Des touristes qui se font rares, des hôtels et des restaurants au ralenti : la crise sanitaire impacte durement le secteur de la pêche de Guadeloupe.

Depuis le début de l’épidémie, le chiffre d’affaires affiche une baisse de 50%, pour la plupart des professionnels.

Une situation des plus compliquées pour des marins-pêcheurs qui se trouvaient déjà en grande difficulté.

« La pandémie de covid-19 n’a fait qu’accentuer nos problèmes de trésorerie » explique l’Union des Marins Pêcheurs de Guadeloupe.

Menace de blocage du port de Jarry

En effet, ils sont toujours dans l’attente du versement des aides européennes du Plan de Compensation des Surcoûts.

Une enveloppe de plus de 70 millions d’euros, répartis entre les différentes Régions Ultra Périphériques, pour 2014-2020.

Le Conseil Régional Guadeloupe qui gère ces fonds, assure que « quasiment tous les dossiers présentés font l’objet d’un traitement ».

L’UMPG, de son côté, attend du « concret » et menace de bloquer le port de Jarry si ses doléances ne sont pas satisfaites dans les plus brefs délais.

Photo : guadeloupe-actu.com