« Les plus gros acteurs n’avaleront plus les petits »

Vues : 23

Visite express pour M.Bernard Boutboul, spécialiste du marché de la consommation alimentaire hors domicile en France. Le lundi 30 mars prochain, cet expert aura plusieurs temps d’échanges avec les professionnels de la restauration de Martinique.

Expert bien connu du milieu, issu d’une famille pionnière dans le domaine de la restauration collective, Bernard Boutboul est un homme de terrain. Du fast-food à la gastronomie en passant par la cafétéria et la restauration à thème, il a, depuis 1981, exploré divers champs de la restauration et approfondi la notion de service et de respect du client. Depuis 1989, il dirige Gira Conseil, cabinet spécialiste du marché de la consommation alimentaire hors domicile en France. Celui-ci est régulièrement consulté sur les modes de consommation et l’évolution du secteur de la restauration. A ce titre il a été associé à la préparation et à l’organisation des Etats Généraux de la restauration de 2009.

C’est donc sans surprise qu’il intervient aujourd’hui pour la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Martinique. Auteur de plusieurs ouvrages et animateur de blogs, Bernard Boutboul partagera son expertise avec les restaurateurs de la Martinique au cours de deux moments d’échanges :

– Le lundi 30 mars de 9h à 16h pour des ateliers de travail sur trois thématiques centrales en matière de restauration :
« La carte, les prix dans la restauration », « La notion de concept » et « trucs et astuces pour améliorer son chiffre d’affaires ». Une vingtaine de restaurateur pourront en bénéficier.

– A 18h : Une conférence gratuite, au siège de la Chambre de commerce, sur le thème : « Le marché de la restauration et son évolution »

Le marché de la restauration est un secteur dynamique, en constante mutation. L’évolution de ce secteur est donc un enjeu important pour le développement de la Martinique. Un développement que la CCI Martinique et M. Boutboul espèrent de qualité. L’expert prévient d’ailleurs : « Les plus gros acteurs n’avaleront plus les petits. Ce seront ceux qui ont l’obsession de la qualité et du service qui avaleront ceux qui n’ont comme optique que la rentabilité ! ».

Photo : Google images