Les sapeurs-pompiers de Martinique en grève générale à compter de ce lundi 8 février

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

A compter du lundi 8 février, les casernes resteront vides. C’est l’avertissement lancé par le syndicat CGTM des sapeurs-pompiers qui figure en tête de l’un de leurs communiqué.

Les doléances sont nombreuses. Le paiement de la prime COVID pour tous les agents du STIS, service territorial d’incendie et de secours, figure en tête de ces revendications.

Arrive ensuite le respect des protocoles signés concernant la mise en place de la complémentaire santé puis la mise en place de deux concours.

Les manifestants exigent aussi le paiement de la prime de feu depuis la sortie du décret de référence, le passage aux 12 heures pour les sapeurs-pompiers en garde. Enfin ils réclament la construction d’un service logistique et technique.

Ces doléances ont déjà été envoyées au président du STIS, service territorial d’incendie et de secours), et c’est l’absence de réponse du président du STIS, Belfort Birota qui entraîne ce mouvement. Ce dernier s’est dit totalement serein dans ce bras de fer. Et a expliqué que le retard reproché au STIS n’est du fait de la Collectivité.