Les secours n’ont pas chômé durant le Tour des Yoles 2019

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Durant le tour des yoles rondes de la Martinique plus d’une centaine d’embarcation a fait le déplacement afin de suivre en temps réel la compétition et apprécier les choix tactiques des équipages. Non sans risque, puisqu’à plusieurs reprises, des situations dramatiques ont été évitées.

Le 3 août 2019. lors de l’étape Sainte-Anne / Vauclin. Un catamaran transportant 17 personnes est victime d’avarie et commence à couler. Grâce à l’intervention rapide de la brigade nautique (BN) et le concours de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM), les naufragés prennent place à bord du « Békin » puis sont conduits sur la terre ferme au Vauclin.

Plus de peur que de mal le même jour, quand un bateau de location se retourne avec 7 personnes à son bord. Secourus par la BN, les apprentis marins s’en sortent indemnes .

Le 4 août, lors de l’étape Vauclin / Robert, les militaires de la BN sont engagés afin de récupérer 2 personnes ayant été éjectées de leur bateau. A bord de l’hélicoptère griffon 972, ils partent à leur recherche. Fort heureusement, les 2 personnes ont réussi à rejoindre la plage saines et sauves avant l’arrivée des secours.

Le même jour, un bateau de plaisance chavire avec 14 personnes à bord. Un secouriste de la BN héliporté par la section aérienne de la gendarmerie (SAG) se transporte sur les lieux. À l’arrivée sur zone, 12 personnes ont réussi à rejoindre la plage. Les 2 passagers manquants sont récupérés par un kayakiste et rejoignent la terre. Toutefois, 3 des naufragés sur la plage sont en détresse. La BN procède aux premiers secours avec l’aide des 2 pompiers présents sur site. À l’issue, les 3 victimes sont prises en charge par les pompiers arrivés en renfort et transportées au CHU.

Ayant participé à quelques sauvetages avec la BN, la SAG a également réalisé des missions en autonomie.

Ainsi, le 2 août, lors d’un after yole, un homme de 55 ans heurte une hélice de bateau sur la plage du « Club Med ». Sollicité par le SAMU, « Griffon » se transporte sur les lieux avec à son bord un médecin et son matériel. Héliportée au CHU de Fort-de-France, la victime souffre de fractures et d’hémorragies.

Le 3 août, lors de l’étape Sainte-Anne / Vauclin, une femme de 62 ans fait un malaise. Son état de santé étant préoccupant, griffon 972 est engagé afin d’évacuer la victime au CHU de Fort-de-France.

Sources : Gendarmerie de Martinique