Les stations-service de Martinique « rouvrent » leurs portes

Vues : 0

Les stations-service de Martinique « rouvrent » leurs portes. Il faut dire qu’elles n’ont jamais été vraiment fermées. La grève « illimitée » prévue n’aura durée qu’une journée, et encore. La mobilisation n’étant pas générale, plusieurs stations sont restées ouvertes ce jeudi 13.

Ce jeudi dans la soirée il a fallu plusieurs heures de négociations à la Préfecture pour trouver une solution transitoire entre la Chambre syndicale des gérants de stations-services de la Martinique et l’Etat français.

0,685 centimes, c’est le montant de la marge de détail obtenue par la Chambre syndicale des gérants de stations-service de la Martinique, après ré-évaluation. Une proposition faite à l’origine par, Victorin Lurel, le Ministre des outre-mer, à la Guyane il y a quelques jours, aujourd’hui  valable pour la Martinique également.

Les sommes pour l’accord de l’inter-profession liées aux départs à la retraite seront versées pour l’instant directement aux gérants.

La revendication des gérants portait sur la revalorisation de la marge de détail. Selon la chambre syndicale, cette marge permet de pallier l’augmentation des charges d’exploitation, financer les protocoles de fin de conflit signés en 2012 avec les employés des stations, et réduire le déficit sur la vente de carburant, estimé à 6 % des volumes.

Deux points essentiels ont été mis en évidence par les gérants de stations-services lors de ces négociations : la demande de l’application de la loi liée au décret de 2010 et les difficultés auxquelles sont confrontés, les professionnels du secteur depuis août 2012.

Toutes les stations-services de l’île ont repris du service à compter du Jeudi 13 Juin, à 00h00.