Les Territoires d’Outre-Mer menacés par la chute d’une station spatiale chinoise

Vues : 5477

Non, ce n’est pas un poisson d’avril . Le CNES (Centre national d’études spatiales) a confirmé que c’est bien autour du 1er avril 2018 que la Station spatiale chinoise Tiangong-1 pourrait s’écraser sur Terre. (Les premières images ci-dessous)

Cette dernière pèse environ 8,4 tonnes et fait la taille d’un bus. Cette station spatiale chinoise a été lancée dans l’espace en 2011 et depuis deux ans, elle a échappé au contrôle des scientifiques. Elle se rapproche de notre planète de plus en plus chaque jour.

Même si les scientifiques confirment que la majeure partie de ses composants vont fondre et se vaporiser dans l’atmosphère, 10 % de sa masse devraient poursuivre leur route vers la terre. Soit environs 800 kilos de matériaux qui devraient percuter le sol et ça pourrait faire pas mal de dégâts.

Mais la question que tout le monde se pose depuis cette révélation, où va s’écraser la station spatiale ?

Les territoires d’Outre-Mer concernés

Selon les explication de Ouest France, si on considère la carte ci-dessous : la station peut tomber n’importe où sur la grande zone verte. Y compris dans le sud de la France. La Corse figure également dans la zone dangereuse. Ainsi que la plupart des territoires d’outre-mer.

En clair, cela veut dire que la station spatiale chinoise Tiangong-1 pourrait s’écraser dans le sud de l’Hexagone, en Corse ou dans les Territoires d’Outre-Mer pour les zones françaises.

Alors tous aux abris ?

Pas forcément ! Toujours selon scientifiques, qui se veulent plutôt rassurants, les probabilités qu’une zone habitée soit touchée par la station Tiangong-1 sont relativement faibles.

Les mers et océans sont très vastes et ils recouvrent 70 % de la surface de la planète terre. Donc logiquement, la station Tiangong-1 devrait finir sa course dans l’eau.