L’Etat soutient et conseille les couturiers/ères martiniquais/es qui fabriquent des masques en tissu

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les masques en tissu, lavable et peu coûteux, sont de plus en plus fabriqués par les particuliers pour pallier le manque de masques sanitaires depuis le début de la crise sanitaire. De nombreuses initiatives citoyennes ont permis la distribution de masques dans les hôpitaux et aux personnes les plus fragiles. Et pour encourager la fabrication locale, l’Etat soutient et conseille les couturiers/ères pour la production locale de masques grand public, indique la préfecture dans le communiqué.

Pour garantir l’accès de tous les Martiniquais à un masque de protection, l’Etat encourage la distribution de masques aux plus précaires en lien avec les mairies, conformément aux annonces du premier ministre (prise en charge à hauteur de 50%), et recommande un prix plafond de 5 € par masque de production locale, indique le communiqué ci-dessous :

Pour permettre à tous les Martiniquaises et les Martiniquais de s’équiper en masques de protection dans la perspective du déconfinement, l’État a réuni le mardi 21 avril puis le mercredi 29 avril l‘ensemble des acteurs impliqués dans des initiatives de production locale.

Portées par des collectivités territoriales, des associations, des entreprises privées ou des citoyens, les initiatives dans ce domaine sont nombreuses et variées et reflètent une forte mobilisation sur ce sujet à Fort-de- France, Saint-Pierre, Sainte-Luce, Prêcheur, Trinité, Lorrain et au Centre pénitentiaire. Le préfet de la Martinique s’engage aux côtés des acteurs du territoire pour :

1. Soutenir les initiatives locales :
– Mme Merlin, vice-présidente de la Chambre des métiers et de l’artisanat (CMA), est chargée
d’animer la communauté locale des couturières,
– l’adresse masques@martinique.pref.gouv.fr a été mise en place pour identifier et accompagner les initiatives locales et répondre à toutes les questions en 24h,

– l’État accompagnera financièrement certaines initiatives, notamment les projets d’insertion par l’activité économique participant à la fabrication de masques,
– pour rendre accessibles à tous les normes de fabrication pour garantir le niveau de protection des masques, des matinées conseils sont organisées à la CMA, mercredi 6 et jeudi 7 mai entre 8h et 12h.

2. Mutualiser les moyens :
– favoriser l’échange de bonnes pratiques entre les porteurs de projet
– identifier les moyens pouvant être mutualisés (achat de tissu, fret, découpe…),
– accompagner les initiatives permettant de mécaniser certaines étapes de la fabrication, afin
de maximiser la production.

3. Garantir l’accès de tous les Martiniquais à un masque de protection :
– encourager la distribution de masques aux plus précaires en lien avec les mairies,
conformément aux annonces du premier ministre (prise en charge à hauteur de 50%),
– recommander un prix plafond de 5 € par masque de production locale.

Photo : Krystel Markos