Lettre ouverte de Babette de Rozières à Annick Girardin, Ministre des Outre-mer

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Guadeloupe
Mots clés :

Ce mardi 7 avril, Babette de Rozières a rédigé une lettre ouverte adressée à Annick Girardin, Ministre des Outre-mer. Hier, cette dernière a interpellé la cheffe guadeloupéenne sur les réseaux, répondant à sa tribune et son intervention sur CNEWS. En effet, Babette de Rozières avait exprimé publiquement son exaspération devant le traitement réservé aux Outre-Mer dans la guerre que mène la France contre le nouveau coronavirus.

« Madame la Ministre,

Vous avez cru devoir m’interpeller sur « twitter » suite à la tribune que j’ai diffusée sur les réseaux et à mon intervention sur CNEWS chez Morandini pour exprimer mon exaspération devant le traitement inacceptable que les Autorités Publiques réservent aux Outre-Mer dans la lutte contre le coronavirus.

J’ai estimé utile de tirer la sonnette d’alarme auprès des autorités supérieures et notamment auprès du Président de la République devant le constat alarmant qui m’a été rapporté par mes compatriotes de tous les territoires d’Outre-Mer.

Vous vous êtes sentie visée, alors que je vous ai délibérément ignorée.
Votre réaction compulsive est indigne et déplacée eu égard aux fonctions ministérielles que vous a confiées le Président de la République et Je ne vous autorise en aucune façon à faire des commentaires inappropriés et à porter des jugements de valeur sur mes déclarations.
Je considère que vous avez outrepassé les fonctions qui sont les vôtres.

ET POUR ALLER A L ESSENTIEL ET DANS LE CONTEXTE DE CETTE CRISE GRAVE DU CORONAVIRUS

Vous devez savoir que le système hospitalier dans nos outre mers est a repensser totalement
Je pourrais encore parler de la situation sanitaire alarmante de Mayotte et de la mise en garde de Madame Dominique Voynet nommée depuis janvier 2020 directrice de l’ARS a Mayotte qui parle d hécatombes si l gouvernement ne fait rien

Je pourrais aussi parler du manque de moyens et de l’inquiétude des Guadeloupeens ,des Guyanais,, des Tahitiens, des Calédoniens, des Réunionnais, des Martiniquais
Ce sont tous nos territoires d’Outre-mer qui sont atteints faute d’une volonté politique de mettre en place un service de santé cohérent et digne d’un pays comme la France.
Je reçois régulièrement de nombreux témoignages de gens complètement anéantis qui sont privés d’eau en Guadeloupe, de masques, de tests à la Réunion…pour ne prendre que ces exemples.

Et ce n’est pas faire de la politique que d’attirer l’attention des décideurs institutionnels sur ces questions graves de santé publique
Je n’ai pas le pouvoir de prendre des décisions, par contre vous êtes ministre et vous avez le devoir d’intervenir dans le cadre de l’urgence sanitaire devant cette situation discriminatoire et scandaleuse.

C’est pourquoi ; au-delà de toute polémique que vous semblez vouloir entretenir avec moi ,
je vous enjoins de fournir de toute urgence en nombre suffisant aux soignants en poste dans nos territoires et à nos populations, des respirateurs ,des masques ,des blouses, des gants,des tests de dépistage, des doses d’hydroxychloroquine, des médicaments et tout le matériel médical pour traiter les malades

Il vous appartiendra au besoin si cela est nécessaire de construire sur place des hôpitaux nomades pour venir en aide à nos concitoyens atteints du covid 19 comme cela a été fait en métropole succédant a la chine. Mis a part l’opération « résilience « qui a pris effet ce vendredi 3 avril et qui n arrivera sur nos territoires que le 15 avril et l’acheminement de masques par voie aérienne il s’avère que ce n est pas suffisant. La population et le personnels soignants sont dans extreme urgence et attendent une arrivée massive d’équipements médicaux. Vous engageriez votre responsabilité avec le Gouvernement à ne pas répondre aux attentes légitimes des ultra-marins en situation de danger pour leur vie si l’Outre-mer devait devenir « L’Outre-tombe » de la république.

Babette de Rozieres
le 7 avril 2020″