L’étudiante en médecine qui a lancé une cagnotte en ligne a été reçue à la CTM

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Kersteen Gabriel-Régis, étudiante en médecine, avait lancé une cagnotte en ligne pour récolter des fonds afin de payer son billet d’avion pour partir effectuer sa 4e année de médecine à la faculté de Bordeaux. Grâce à la générosité de ses compatriotes martiniquais, le montant de la cagnotte a vite dépassé ses espérances et elle a récolté 8000€. La jeune étudiante a été reçue par Serge Letchimy à la CTM. Il est « important de donner à nos étudiants les moyens de leurs ambitions, pour éviter qu’ils se retrouvent dans une situation de détresse » a écrit ce dernier, touché par l’histoire de Kersteen.

J’ai eu aujourd’hui l’honneur de recevoir Kersteen Gabriel-Régis, étudiante en médecine dont l’histoire m’a particulièrement touché.

Alors qu’elle s’apprêtait à effectuer sa 4e année de médecine à la faculté de Bordeaux, Kersteen s’est retrouvée dans l’incapacité de payer son billet d’avion et son installation en France. Elle a alors tenté le tout pour le tout en lançant une cagnotte sur internet avec pour objectif de récolter 2 000 euros minimum pour commencer sa rentrée.

En deux jours, la cagnotte en ligne a explosé, avec près de 8 000 euros récoltés.
J’ai tenu à saluer le courage et l’abnégation de cette jeune martiniquaise qui a du se battre pour poursuivre son rêve.

Il est néanmoins important de donner à nos étudiants les moyens de leurs ambitions, pour éviter qu’ils se retrouvent dans une situation de détresse.
La Martinique regorge de talents, de lumières et d’intelligences, il est de notre responsabilité de leur permettre de s’exprimer afin d’éclairer notre futur.

Serge Letchimy

Sur demande du Président de la CTM et après analyse des services instructeurs, une aide pourra être accordée à Kersteen Gabriel-Régis, en fonction des critères des dispositifs d’aides octroyées aux étudiants par la Collectivité.

Le Président du Conseil Exécutif a réaffirmé sa volonté de créer une bourse d’études à destination des étudiants Martiniquais avec pour contrepartie l’obligation d’exercer pendant plusieurs années en Martinique, notamment dans le secteur de la santé.