L’histoire émouvante de Lupita Nyong’o actrice dans « Black Panther »

Vues : 1653

Les anecdotes des stars ressemblent aux nôtres sauf que ce sont des vedettes internationales et leurs histoires semblent plus émouvantes.

Aujourd’hui, dans un magazine américain de mode et de beauté féminine, on nous raconte comment l’actrice Lupita Nyong’o, qui joue Nakia dans « Black Panther », a un jour décidé de raser sa tête. Elle est devenue une autre jeune fille, plus authentique et plus sûre d’elle, elle était « libre ».

On aurait du mal à le croire, mais, adolescente, Lupita Nyong’o était jalouse des filles aux cheveux longs et suppliait sa mère pour se faire lisser ses cheveux crépus :

« Je n’ai pas aimé mes cheveux quand j’étais enfant», confesse-t-elle au magazine Allure. « J’étais vraiment jaloux des filles avec des cheveux plus épais, plus longs et plus brillants. Dans mes années d’adolescence, j’ai commencé à supplier ma mère d’avoir mes cheveux lisses. Elle ne voulait pas. Elle a estimé que c’était une décision que je prendrais quand j’aurais eu 18 ans ».

« A l’age de 13 ou 14 ans, je commençait à me sentir vraiment mal à l’aise », continue Lupita Nyong’o. « Mon père est intervenu et ma mère a finalement accepté. Alors que j’avais classe, elle m’a emmenée dans un Salon de coiffure et j’ai (enfin) eu mes cheveux défrisés. Je me sentais tellement mieux parce que c’était plus facile à coiffer. Toutes les filles de ma classe avaient les cheveux lissés. Très peu avaient des plis naturels, donc je me sentais comme bien, acceptable. »

Mais devant les difficultés à entretenir le lissage artificiel, l’actrice a expliqué dans le magazine de beauté comment elle était déstabilisée. Son père en plaisantant lui demande de couper ses cheveux :

« Alors, que je demandais un peu plus d’argent pour me faire coiffer, mon père m’a répondu :    « Pourquoi ne pas tout couper ? ». « Quelques mois plus tard, je me suis dit :« Pourquoi ne pas le faire. Je suis allée dans un salon de coiffure, et j’ai demandé à les raser : «  C’était presque un défi pour moi : Puis-je vivre sans cheveux ? Mais on m’a rasé tout de suite. C’était tellement effrayant pourtant tellement libérateur. Je suis devenue complètement chauve. »

Lupita poursuit son récit : «  Ma mère était « horrifiée », mon père ne s’en est aperçu que deux semaines plus tard. »
« Mais, c’était vraiment une étape libératrice », explique la jeune kényane. « Je n’avais rien à cacher. J’ai eu mes cheveux courts pendant très longtemps après cela. »

Depuis, les cheveux de Lupita Nyong’o ont repoussé et l’actrice avoue apprécier, aujourd’hui, sa nature de cheveux crépus. Celle qui se fait coiffer par l’antillais Vernon Francois, dont la mère est jamaïcaine et le père de la Grenade, conclut :

« C’est comme de l’argile entre de bonnes mains. L’argile peut être de la saleté entre de mauvaises mains, mais l’argile peut être de l’art entre de bonnes mains. »

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesAllure/Black Panther/Vernon Francois/F Lupita Nyong’o

N A K I A Black Panther

Publié par Lupita Nyong'o sur mardi 16 Janvier 2018