L’homme arrêté à Glasgow n’est pas Xavier Dupont de Ligonnès d’après les tests ADN

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

Un homme suspecté d’être Xavier Dupont de Ligonnès, auteur présumé du meurtre de sa famille, (sa femme et ses quatre enfants) à Nantes en 2011, a été arrêté à l’aéroport de Glasgow, ce vendredi soir.

Ce samedi, les tests ADN révèlent qu’il ne s’agit pas du père de famille recherché depuis huit ans, selon une information du service police/justice d’Europe 1.

Une fausse piste relayée par tous les médias nationaux. Mais le démenti des policiers écossais est formel : les tests ADN sont négatifs. Ce sont les premières informations, sur les empreintes digitales de cet homme, communiquées par les policiers écossais qui ont laissé entendre qu’il pouvait être le fugitif recherché depuis huit ans par les autorités françaises.

Mais plusieurs doutes ont fait surface la nuit dernière quant à l’identité de l’homme arrêté. Et le procureur de Nantes avait appelé à la prudence : “Des équipes d’enquêteurs du service national de recherche des fugitifs et de la police judiciaire de Nantes vont se rendre en Ecosse. Ils vont donc faire des vérifications auprès de la personne qui a été arrêtée à l’aéroport de Glasgow pour s’assurer que c’est bien M. Dupont de Ligonnès. Donc il convient en l’attente de ces vérifications d’être prudents”, avait prévenu Pierre Sennès.

Une source proche de l’enquête confirme qu’il ne ressemble pas du tout physiquement à Xavier Dupont de Ligonnès d’il y a 8 ans « ni de près ni de moins » écrit 20 Minutes.

Guy Joao n’est finalement pas le père de famille nantais recherché par les autorités françaises depuis 2011. « Le test ADN conduit par les Écossais vient de confirmer la méprise » indique Europe 1.

Photos : Twitter