L’homme le plus sale au monde

Mis en ligne par admin, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :

Ces jours-ci, la presse nationale fait ses gros titres sur « l’homme le plus sale du monde ». Bien-sûr, il ne s’agit ni de saleté morale ou intellectuelle, mais bien de saleté corporelle…

Si le prix de l’homme le plus sale de la planète existait, il reviendrait sans doute à Amoo Hadji. Pas de douche pendant 60 ans ! Et on peut dire que ça se voit. Le vieil homme est recouvert d’une couche de crasse assez imposante. Amoo a décidé de vivre en ermite depuis de nombreuses années dans la province de Fars, près de Dezhgah, dans le sud ouest de l’Iran.
On ne sait pas trop à quoi l’homme occupe ses journées. On sait juste qu’il dispose d’une pipe pour fumer. Mais là encore, l’originalité est de rigueur puisque Amoo a remplacé le tabac pas des excréments séchés d’animaux.

UN ÉTAT DE SANTÉ PRESQUE PARFAIT, MALGRÉ TOUT
Il va sans dire que l’ermite Iranien a accumulé une certaine quantité de crasse et de poussière au fil des années. De ce fait, une épaisse couche comparable à une seconde peau a fait son apparition. Contrairement à ce que certains pourraient penser, cet octogénaire ne présente toutefois pas de maladies liées au manque d’hygiène. Après les tests, les médecins locaux en ont conclu qu’il possède un système immunitaire suffisant pour combattre efficacement les virus et autres microbes.

UN GWO PWÈL SERAIT À L’ORIGINE DE TOUT
Malgré tout, Amoo Hadji souffre de trichinose. A titre d’information, la trichinellose est un parasite transmis à l’homme par la consommation de viande crue. Depuis qu’il vit dans les plaines iraniennes, il est en effet devenu un charognard.

Par ailleurs, ce serait une déception amoureuse qui l’aurait poussé à opter pour ce choix de vie. Dans ce cas, sa maladie serait plutôt d’ordre émotionnelle et psychologique. Rien n’est sûr, mais en tout cas, il préfère s’isoler du reste du monde.

Sources : Hitek.fr / Jou Ouvè