L’UFM porte plainte après la diffusion d’une vidéo incitant les filles à privilégier « le viol pour apprécier la brutalité des hommes »

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
police

Une vidéo virale actuellement diffusée sur les réseaux sociaux incite les filles, donc des mineures… à privilégier le viol pour mieux apprécier la…brutalité des hommes… !!!

Au-delà de l’infraction à la législation incitant à commettre un CRIME car le viol en est bien un, aggravé si la victime est MINEURE, l’Union des Femmes de Martinique s’émeut de la banalisation de la violence dans une société hypersexualisée !

L’union des Femmes de Martinique dénonce une fois de plus la gravité de ces PRATIQUES INQUALIFIABLES, d’autant plus commises à la veille de l’ouverture du GRENELLE DES VIOLENCES CONJUGALES. On déplore, AVEC HORREUR, depuis le 1er janvier 2019, une centaine de femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, en France et dans les outre-mer parce qu’elles sont uniquement des FEMMES, soient plus de douze par mois, dans des conditions effroyables !

On connait les souffrances physiques et psychologiques TRAUMATIQUES qu’endurent les victimes de viols, pendant de nombreuses années, voire à vie… ce qui peut impacter plusieurs générations dans leur ADN, si elles ne sont pas soignées pas des professionnels : hypersensibilité, hypervigilance, reviviscence, dépression, agressivité, honte, isolement, agoraphobie, chômage, addictions, troubles du sommeil, alimentaires (anorexie, boulimie), comportements sexuels à risque, perte des limites et de confiance.

Sur la santé somatique : obésité, diabète, cancer, parotide, hypertension artérielle, dermatoses (maladies sévères de la peau, des glandes…) …et pouvant aller jusqu’au suicide. Le viol ne peut donc en aucun cas considéré comme UNE PARTIE DE PLAISIR !

L’UFM, afin de faire cesser ce trouble à l’ordre public, entend, sans délai, porter plainte auprès des forces de l’ordre.

DANS LE CADRE DES MESURES A PRENDRE POUR COMBATTRE LES VIOLENCES ENVERS LES FEMMES, L’UFM APPELLE LES AUTORITÉS À FAIRE INTERDIRE ET CONDAMNER CE TYPE DE VIDEOS !

Union des Femmes de Martinique