L’UFM rend hommage à Lumina Sophie

Vues : 11

DSC_3497

Les femmes, elles aussi, ont marqué l’histoire de notre pays; à l’instar de Lumina Sophie.

Ce samedi 20 septembre, l’UFM -Union des Femmes de la Martinique-, emmenée par Rita Bonheur, a tenu, dans le cadre du week-end de commémoration de l’insurrection
du Sud, à être présent non loin du rond point Lumina Sophie, lieu symbolique, afin de rendre hommage à l’une des actrices principales de cette insurrection et de
rappeler la participation des femmes à notre histoire.

Une manifestation, trois objectifs.
L’objectif de cette manifestation, selon Rita Bonheur, est triple. Cette mobilisation reflète en effet :
Un devoir de mémoire qui consiste à rendre visible la participation active des femmes dans l’histoire et particulièrement dans l’histoire de la Martinique. Lumina Sophie est sans doute aujourd’hui la plus connue.
Un devoir d’éducation dont l’objectif est de donner aux jeunes d’autres repères culturels et historiques.
Un devoir de vigilance consistant à donner des modèles à la jeunesse, créer l’espoir et surtout susciter l’engagement.

Une jeune femme engagée.
Lumina Sophie, femme, jeune -rappelons qu’elle n’avait que 19 ans-, n’a pas hésité à s’engager totalement et à agir pour une cause qu’elle a jugée juste,
prouvant que l’on peut, bien qu’étant jeune, être acteur de sa propre histoire et s’engager collectivement dans le devenir de la société.