Lutte contre la fraude aux finances publiques

Vues : 7

Lors de sa réunion plénière du 12 janvier dernier, le CODAF -Comité opérationnel départemental contre la fraude- dressait le bilan des actions de lutte contre la fraude aux finances publiques.

Co-présidée par le Préfet et le Procureur de la République et composé de représentants des services de l’État, du Département et des organismes locaux de protection sociale tels que la CGSS, le Pôle emploi ou encore la Caf, le CODAF a pour mission de coordonner, entre les différents acteurs engagés, la lutte contre la fraude aux finances publiques, particulièrement déstructurante pour l’économie locale et pour la cohésion sociale.

Leurs principales actions concernaient les activités des HCR -Hôtels Cafés Restaurants-, du BTP -Bâtiment et Travaux Publics-, du transport, de l’agriculture, du commerce, de la bijouterie, de la sécurité privée, du service à la personne, des infirmières, de la pêche et autres.

Pas moins de 392 infractions ont été relevées. Des saisies ont été réalisées par le GIR -Groupe d’Intervention Régional- pour un montant de 2 485 000€. Le montant total de la fraude détectée pour l’année 2014 s’élève à 5 495 295 € et le préjudice évité par des contrôles préventifs à 710 330 €.

Pour 2015, les contrôles menés inter-services porteront en priorité sur les activités de santé, de sécurité privée, ainsi que sur la fraude aux prestations sociales, dans le but notamment de lutter contre le travail illégal. Le CODAF participera également à la lutte contre les stupéfiants en développant les sanctions financières.