Lutte contre le Chikungunya : des renforts venus de l’Hexagone à pied d’œuvre en Martinique/Guadeloupe

Vues : 0

20140711_153021

Dans le cadre de la lutte anti vectorielle menée depuis quelques mois déjà, une équipe a été dépêchée afin de renforcer nos effectifs.

Les renforts de la sécurité civile envoyées pour aider les équipes locales dans la lutte anti-vectorielle sont donc arrivées hier soir, jeudi, et ce pour une durée de trois semaines. Après un briefing ce matin, ces hommes venus de l’hexagone ont commencé leurs interventions par le centre hospitalier universitaire Pierre Zobda-Quittman.

20140711_152955

La saison des pluies approchant, il s’avérait nécessaire voire impératif, selon le directeur de Cabinet du Préfet, de faire intervenir dans une opération d’ampleur une équipe de pompiers spécialisés dans les interventions en milieu périlleux, afin d’aider dans la tâche nos pompiers déjà à l’œuvre depuis un certain temps. L’objectif est d’éliminer le maximum de gîtes et de détruire toutes les larves qui se seraient déjà formées.

 20140711_152127

Il s’agira donc pour ces hommes d’intervenir en hauteur et principalement dans les bâtiments du milieu social, autrement dit les centres hospitaliers et HEPAD.

20140711_152034

Il faut savoir que ces bâtiments abritent un certain nombres de personnes âgées et de personnes déjà fragilisées par d’autres maladies, d’où l’importance et l’urgence d’une telle opération.

20140711_152002

Il n’est pas inutile de rappeler à l’ensemble des habitants l’importance également d’une action individuelle dans cette lutte anti vectorielle, par des gestes simples mais systématiques.

20140711_151943

Les sapeurs pompiers miliraires de la Sécurité Civile dépêchés en renfort sur l’île sont au nombre de 16, et le même effectif a été déployé en Guadeloupe.