Lycée Schœlcher, glissement de terrain RN 9 … où en sont les grands travaux de la CTM ?

Vues : 1162

Les membres de la Commission Infrastructures, Equipements et Développement du Numérique conduite par son président Georges CLéon, ont visité plusieurs chantiers en travaux de la CTM la semaine dernière.

C’est en présence du Conseiller Exécutif en charge des infrastructures, Daniel Marie-Sainte que la délégation s’est rendue sur les chantiers du Lycée Schœlcher, du grand glissement de la RN 9 à Chateaubœuf et des giratoires de la Meynard.

Lycée Schœlcher : le chantier progresse…

L’avancement constaté lors de la visite correspond à un an de travaux, y compris la phase de démolition des anciens bâtiments.

Les lots N°1 (Démolitions/Terrassements/VRD/Travaux spéciaux) et N°2 (Gros œuvre/ Fondations spéciales) sont réalisés, respectivement, à 67% et 31%, conformément au planning d’avancement des travaux.

En effet, la déconstruction (réalisée à 100%), la réalisation des terrassements généraux, des terrassements de fondations et des murs de soutènements, la pose des réseaux enterrés et la pose des fondations, y compris des fondations spéciales sous les futurs bâtiments de l’administration, du gymnase, de la cuisine, du réfectoire et sous les bâtiments d’enseignement permettent d’envisager, à court terme, la poursuite des travaux de gros œuvre jusqu’en mars 2019.

Ce planning permettrait de poursuivre les travaux avec les autres corps d’état afin de procéder à une réception du chantier en juin 2020.

Pour rappel, le montant global de l’opération de reconstruction du Lycée Schœlcher est estimé à 73 733 000 € HT. A la fin du mois d’août, les dépenses de travaux payés s’élevaient à 14 501 885,10 €.

Glissement de terrain sur la RN 9

Depuis le week-end des 25/26 Août 2018, des fissures ont été constatées sur environ 75m de long, 20 m de large et 15m de profondeur, au niveau de 2 voies de circulation de la RN9.

Dès lors, la CTM a mis en place des mesures d’urgence immédiates, dont le coût total s’est élevé à 500 000 € (hors coûts internes CTM). Les équipes ont d’abord mis en place un important dispositif de surveillance du glissement (suivi des déplacements -3 mesures par jour sur 9 fissures surveillées, surveillance du débit des drains et des niveaux piézométriques, nettoyage du talus aval, contrôle du réseau pluvial sur la RN9), et ont procédé à l’étanchéisation des fissures, ainsi qu’à des sondages géotechniques et des analyses chimiques de l’eau.

Le 31 août 2018, les voies concernées ont été fermées par arrêté conjoint CTM/Ville de Fort-de-France, ce qui a nécessité une reprogrammation des feux de l’échangeur de Californie dans le but de favoriser le flux de sortie de la zone de La Jambette.

Une voie provisoire de circulation dans le sens Pointe des Sables vers Chateaubœuf a été réalisée pour le passage des véhicules légers et une déviation a été mise en place pour les poids lourds, ainsi que des itinéraires de cheminements piétons

A la suite de ces actions, un ralentissement du glissement à 1cm/jour a pu être constaté, toutefois, le phénomène n’est pas encore stabilisé. La Collectivité Territoriale de Martinique poursuit son action afin que des solutions durables et sécuritaires soient mises en œuvre dans ce cadre.

Giratoires de la Meynard

Sur les Routes Départementales N°13, 13A et 40, à proximité du Centre Hospitalier Universitaire de Martinique (CHUM), la CTM réalise des travaux pour l’aménagement de deux giratoires et d’une voie réservée aux transports en commun et aux urgences.

Compte tenu des données des études de trafic, notamment entre les deux giratoires, et en vue de réduire la vitesse des automobilistes sur cette zone très fréquentée, des modifications avaient été portées au projet pour le réajustement des voies de circulation et de la voie d’insertion, ainsi que la création de places de stationnement le long de la RD40.

Le chantier est proche de l’achèvement : reste à réaliser une paroi anti érosion sur le talus à proximité de la voie d’accès au CHU, à finaliser les enrobés sur la RD13 et procéder au raccordement du giratoire.