Manif Pour Tous : Taubira la cible des manifestants

Vues : 1

En Martinique, même si la loi autorisant le mariage entre personne du même sexe a été signée le 18 mai dernier par le président François Hollande plusieurs centaines de personnes s’étaient rassemblées sur le Malécon de la Savane à Fort-de-France, samedi soir pour exprimer leur opposition au « mariage pour tous ».

Des bougies à la main, les membres du collectif « la Manif pour tous » se sont exprimés via des textes et des chants pour sensibiliser le public présent.

Adultes et enfants ont manifesté en chœur pour dénoncer la loi portant sur le mariage pour tous. Les défenseurs de la famille traditionnelle, un « papa et une maman », poursuivent leur combat. Selon les organisateurs cette mobilisation ne devrait pas être la dernière à Fort-de-France.

En France, les opposants au mariage gay ont réalisé une marche jusqu’à l’esplanade des Invalides où s’est tenu un meeting de grande ampleur. Il a rassemblé 150.000 personnes selon la police, et plus d’un million selon les organisateurs.

Chants, injures et pancartes, des participants à la Manif pour tous s’en sont pris à la Garde des Sceaux dans les cortèges. Christiane Taubira, depuis plusieurs mois, défend son projet de loi becs et ongles, devenant à la fois une icône pour les partisans et la cible à abattre anti-mariage gay.

Une animosité qui s’est ressentie dans le cortège entre pancartes et slogans

© Salomé Legrand / FTV

Sur Twitter, de nombreux journalistes ont relayé des slogans particulièrement hostiles à la ministre de la Justice, scandés, parfois par des enfants.

Un organisateur fait chanter un enfant au micro : Taubira t’es qu’une courgette Taubira tu sers à rien #manifPourTous

#manifpourtous slogans: « Taubira serre les fesses, on arrive à toute vitesse », « non aux lubies des lobbies », contre la « théorie du genre »

« Taubira, à Cayenne! », entonnent des manifestants #MPT

Le soir venu, une fois l’immense majorité des manifestants repartis, les participants de droite et à d’extrême droite se sont rassemblés place des Invalides. Au programme, chants latins et chants anti francs-maçons de militants agenouillés.

Ils ont ensuite allumé un feu, et après avoir scandé « la France aux Français », refrain connu de l’extrême droite et s’en sont un nouvelle fois pris à Christiane Taubira, proposant de « l’envoyer au bûcher ».

© Stéphane Jourdain