Manifestation pour Adama Traoré : 15.000 personnes à Paris, tensions avec les forces de l’ordre

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

A l’appel du Comité Adama Traoré, 15.000 personnes, selon la Préfecture, se sont rassemblées à Paris ce samedi 13 juin pour protester contre le racisme et les violences policières. Mais la manifestation illégale a été bloquée sur la place de la République où des tensions ont éclaté au bout de deux heures entre forces de l’ordre et manifestants.

Initialement, le cortège devait se rendre sur la place de l’Opéra.
Le « Comité vérité et justice pour Adama » avait appelé à se mobiliser dans toute la France.
Des manifestations ont eu lieu à Lyon, Lille, Bordeaux, Nantes ou encore Saint-Nazaire.
A Paris, le rassemblement s’est déroulé dans le calme durant deux heures.

Mais de vives tensions ont éclaté entre des manifestants et des policiers donnant lieu à de violents affrontements. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de grenades de désencerclement. Les manifestants ont riposté avec des projectiles.

Une bagarre entre des militants antifa et génération identitaire ( GI) a éclaté sur le toit d’un immeuble à République. Les militants GI avaient déployé une immense banderole sur la façade de l’immeuble pour protester contre le racisme «anti-blanc»

Mais des habitants de l’immeuble, sous les applaudissements des manifestants, ont rapidement découpé la banderole sur laquelle on pouvait lire « Justice pour les victimes du racisme Anti-blanc ». En fin de journée, la manifestation a été dispersée.

Quelque 26 personnes ont été interpellées par la police dont 12 d’extreme droite.
Nadine Morano a tweeté : « Monsieur Castaner se met à genoux face à des délinquants »

Photo à la Une : Twitter Jérôme Godefroy