Marcel Ravin, success story d’un chef martiniquais

Vues : 429

Il est désormais étoilé, depuis 2015, dans son restaurant le Blue Bay sur le Rocher de Monaco. Originaire d’un autre Rocher, celui du Diamant, ici en Martinique, il s’envole pour la France à 17 ans, son CAP obtenu à Rivière-Salée dans la poche.

Formé en Alsace, puis dans divers établissements de l’Est de la France, il revient aux Antilles à 25 ans, en tant que chef d’un hôtel 4 étoiles dans lequel il remporte la Clé d’Or de Gault et Millau récompensant le meilleur restaurant gastronomique de l’île. À 30 ans, il retourne en France, à Nancy, à Lyon, puis à Bruxelles en Belgique. Chaque fois récompensé par son talent de cuisinier.

Depuis 2005, Chef executif du Blue Bay, restaurant-signature du Monte-Carlo Bay Hotel & Resort, dressé face à la Méditerranée, il y présente une cuisine métissée, entre la Caraïbe, la Côte d’Azur et l’arrière-pays des Alpes-Maritimes, et surtout « féminine », comme il le dit, car influencée par sa grand-mère et ses origines.

« Mais ce qui est important, déclare-t-il, c’est d’avoir des rêves et de se donner les moyens d’arriver à ces rêves quelles que soient les complexités. Je suis convaincu que si on a une véritable envie, c’est possible. Il ne s’agit pas d’oublier le passé, mais on ne peut vivre sans cesse avec le passé. »

De retour sur la terre de ses racines, il a ouvert le mois dernier un nouveau restaurant à Fort-de-France : La Table de Marcel, au Simon Hotel, pour un voyage plein de parfums et d’épices.

Il raconte son parcours avec émotion et sensibilité dans son ouvrage autobiographique D’un Rocher à l’autre : itinéraire d’un chef (Éditions La Martinière).

 

Texte : Mickaël Léonce
Photo : Simon Hotel.