Marche en hommage au commerçant chinois abattu : Le maire de Fort de France réagit

Dans un communiqué publié sur le site de la ville, le maire de Fort de France, Didier Laguerre, explique pourquoi il a participé à la marche, lundi 13 juillet, en hommage au commerçant chinois abattu, la semaine dernière, en pleine journée dans son magasin, par deux individus armés.

La manifestation a rassemblé plus de 500 personnes dont des membres de la communauté chinoise, des commerçants et des habitants de la ville qui ont réclamé plus de moyens pour assurer la sécurité dans la ville.

Voici le communiqué de Didier Laguerre :

 J’ai tenu à participer ce 13 juillet, en présence de collègues Elus, à la marche organisée par

l’Association des Chinois Outremer Caraïbes, en mémoire de Lin BINGMIAM, tué dans son magasin le 6 Juillet dernier.

Je condamne fermement cet acte et je souhaite que les coupables soient vite identifiés et que la justice soit la plus ferme.

J’assure la famille de tout mon soutien et j’ai une pensée pour tous les commerçants.

Je tiens à rappeler que la sécurité est une compétence régalienne de l’Etat. »
C’est en ce sens que le Député Serge LETCHIMY et moi-même avons depuis 2019 alerté le gouvernement et rencontré la Ministre des outre-mer sur le manque chronique de moyens humains et matériels, dénoncés par les syndicats de police et de douane, par la magistrature et soutenus par les conseils citoyens de Fort-de-France.

Il est urgent de trouver une organisation et des moyens adaptés à la mise en oeuvre d’un cadre d’intervention à la hauteur des problèmes de sécurité en Martinique.