MARIA : La Martinique placée en vigilance Rouge Cyclone

Vues : 2145

La Martinique a été placée en vigilance Rouge Cyclone à l’approche de l’ouragan MARIA. Les vents soufflent déjà très forts au nord de l’île et risquent de se renforcer dans la journée.

Situation actuelle :
La Martinique est à proximité de l’ouragan de catégorie 1 MARIA, générant sur la Martinique de fréquents passages pluvieux temporairement modérés, accompagnés de violentes rafales. Le vent s’est renforcé pour devenir modéré à assez fort de secteur Nord-Est. La mer est forte à localement très forte avec des creux moyens compris entre 3 et 4m.

Prévisions :
MARIA sera au plus près de nos côtes vers la mi journée
Pour la mer : En Atlantique et dans le canal de la Dominique, la mer continue de se creuser. Ce matin elle est forte avec des creux compris entre 4m et 5m. le maximum devrait être atteint en soirée pour atteindre 8m à 9 m. Elle redevient forte en fin de nuit autour de 4m50. Dans le canal de sainte Lucie la mer restera forte avec des creux inférieurs à 5m.

En Caraïbe, la dégradation est attendue à partir de cette nuit avec une forte houle tournant du Nord- Ouest au Sud-Ouest avec des creux proches de 2m00 qui provoqueront de forts déferlements sur les côtes.

Pour le vent : le vent de Nord-Est se renforce. Toute la façade Atlantique et la moitié Nord de l’ile seront confrontés au vents les plus forts. Les vitesses moyennes seront comprises entre 70 et 100 km/h avec de violentes rafales pouvant atteindre les 150 km/h, voire 180 km/h.
Il tournera à l’Ouest à la mi-journée pour s’établir au Sud durant la nuit de lundi à mardi tout en restant soutenu.
Pour les fortes pluies et orages: Les fréquentes averses, localement soutenues, qui traversent actuellement la Martinique deviennent plus fréquentes et gagnent en intensité et en durée. Localement elles prendront un caractère orageux. Le cumuls de précipitations, attendus pour les prochaines 24h oscillent entre 180 et 250 mm sur la moitié Nord et 80 à 180 mm sur le reste de l’ile.

Données observées :
Houlographe de Basse Pointe : creux moyens estimés compris entre 3m et 4m, avec des creux maxi proches de 6m
Houlographe de Sainte Lucie : creux moyens de 3.30 avec des creux maxi de 5m50.
Les hauteurs de précipitations durant les 6 dernière heures sont généralement comprises entre 10 et 20 mm. Localement elles s’élèvent entre 20 et 30 mm. En 12h elles oscillent entre 30 et 50 mm.

Tous les établissements scolaires sont fermés, crèches et université compris. La mobilisation contre la suppression des contrats aidés a été reportée à demain mardi.

L’action que nous avions prévue aujourd’hui est simplement reportée à demain, avec les mêmes modalités. Opérations molokoy avec les mêmes points de rendez-vous et arrivée à 10h à la maison des syndicats mardi 19 septembre. Direction la Préfecture!

Dernier communiqué d’activité cyclonique Météo France :

« Depuis dimanche après-midi, MARIA s’est déplacée plus au Sud que la trajectoire prévue, ce qui le rend maintenant de plus en plus menaçant pour la Martinique.
Si cette tendance se confirme et l’imagerie Radar montre déjà une position plus sud que la trajectoire diffusée par le NHC à 0900UTC, le centre du système devrait transiter entre le milieu de matinée et la fin d’après-midi entre 30 et 50 km à l’Est des côtes atlantiques de la Martinique.
Le coeur de l’Ouragan de catégorie 1, générant près du centre des vents de 150 à 170 km/h avec des rafales associées autour de 180 km/h pourrait traverser l’Arc Antillais entre le Sud de la Dominique et le Nord de la Martinique en cours d’après-midi et soirée.
Même si la plupart des modèles numériques disponibles envisagent un recourbement plus vers le Nord- Ouest en cours de matinée, il convient de rester très prudent pour la Martinique à la lumière des erreurs des prévisions des trajectoires précédentes.

Même si cette trajectoire plus sud éloignerait un peu le centre de MARIA des côtes Sud de la Guadeloupe, l’Ouragan en intensification et de catégorie 2 ou 3 à proximité des côtes reste une menace sérieuse et dangereuse pour l’archipel, les vents forts et la mer grosse associée ainsi que les très fortes pluies s’étendent plus loin du centre à droite (au nord) de la trajectoire.
Les incertitudes sur la trajectoire et l’intensité finale à cette échéance rendent difficile une localisation précise des impacts sur la Guadeloupe, mais il semblerait que le Sud de l’archipel soit nettement plus exposé.

A cette échéance, il ne faut pas se focaliser sur la position prévue du centre du phénomène et des variations possibles de cette distance d’une trajectoire à l’autre.
En mer des Caraïbes, MARIA devrait encore s’intensifier.
Il pourrait alors menacer directement Montserrat, Saint-Kitts et Nevis mardi puis les Iles et Vierges et Porto- Rico mercredi.

L’influence sur Saint-Martin, Saint-Barthélémy sera donc fortement dépendante de la position plus ou moins Nord après la traversée de l’arc.

Le passage au plus près, probablement entre 100 et 150 km au Sud des Iles de St-Martin et St-Barthélémy »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *