Marielle Cafafa : La cheffe d’orchestre guadeloupéenne récompensée aux « Talents de l’Outre-mer »

Après le parcours exemplaire de deux Miss, Clémence Botino élue Miss France 2020 et Ophély Mézino, Miss World Europe 2019, la Guadeloupe à nouveau à l’honneur avec la cheffe d’orchestre guadeloupéenne Marielle Cafafa récompensée aux « Talents de l’Outre-mer » le 13 décembre dernier.

La Cheffe d’orchestre guadeloupéenne, figurait parmi les 45 lauréats de la promotion 2019. Elle a obtenu un prix dans la catégorie « Talent Confirmé » des mains d’Annick Girardin, la Ministre des Outre-mer, lors de la huitième édition des « Talents de l’Outre-mer ». Un évènement placé sous le Haut patronage du Président de la République, qui  s’est déroulé au Palais d’Iéna le 13 décembre 2019.

A 35 ans, Marielle Cafafa est également agrégée de musique, possède un doctorat de musicologie et enseigne à l’Université de Rennes.

Qui est Marielle Cafafa ?

Elle a sa première expérience musicale de chef d’orchestre à l’âge de 10 ans en dirigeant l’ensemble de flûtes à bec de son école.

Elle quitte ensuite son île à l’âge de 14 ans pour poursuivre ses études secondaires en même temps que musicales au Lycée Edouard Quinet, et parallèlement, au Conservatoire international de Paris.

Son Bac en poche, elle poursuit ses études supérieures en musique et musicologie à la

Sorbonne, tout en obtenant un Master spécialisé de direction d’orchestre de la Haute Ecole de musique de Genève.

Elle passe son agrégation de musique, et soutient sa thèse de doctorat consacrée à la musique polyphonique française, qu’elle publie à ses frais.

Elle est dès lors nommée à l’Université de Rouen, en charge de la pratique vocale.

Pour présenter sa thèse, elle a créé « l’Ensemble Léonor », groupe vocal et instrumental qu’elle dirige, tout en dirigeant parallèlement « l’Orchestre symphonique de Paris Rive Droite ». Elle prépare actuellement une « Habilitation à diriger des recherches », équivalente à une 2ème thèse, consacrée au chant sans voix sans paroles.

Bel exemple qui montre que l’excellence des Ultramarins peut s’exercer dans tous les domaines.