Marius Cultier : 33 ans déjà qu’il nous a quittés

marius-cultier

Ce 23 décembre 2018, voila 33 ans que nous  a quitté ce talentueux pianiste qu’était Marius Cultier, héritier de Thelonius Monket inspirateur d’Alain Jean-Marie entre autres.

Dans le  souvenir de ceux qui l’ont connu ou ont « joué avec Lui », des lieux :    « L’impératrice » « Le Blénac » « La Bananeraie » « La Moïna »« La Grange »  « La Bohème » ,des rues Marius CULTIER aux Terres Sainville , à Rivière salée , aux Abymes (Guadeloupe), des radios  « L’ORTF » « Radio CANADA » ,une fresque sur le mur du collège Petit Manoir au Lamentin, et, plus récemment un Lycée Professionnel Marius CULTIER à Dillon, des pays : Porto RICO,Ste LUCIE, BARBADE, TRINIDAD, CANADA,AMERIQUE du NORD ,FRANCE«( L’Olympia » « La salle GAVEAU ») .

Sans oublier ses rencontres avec de grandes vedettes internationales, Dionne WARWICK, Miles DAVIS,Robert CHARLEBOIS, Mac Coy TYNER,Steevy WONDER, Chick CORREA Mongo SANTAMARIA entre autres, sa musique, ses compositions , ses interprétations : Diamant ,Ni telman lontan, Ki koulè mamnman ou, Sylvie, Zouk, Easy, Zandoli, Mazouk souvenir, sans oublier le bijou musical « Concerto pour la fleur et l’oiseau » et le terrrrible « Dachin lan ka bouyi »..

Ses amis Canadiens lui ont offert comme cadeau une inscription à la prestigieuse N.A.M.M. (National Association of Music Merchants) basée en Californie et qui met en valeur les musiciens qui ont contribué au rayonnement de la musique au niveau mondial.

Marius CULTIER est parti en laissant une œuvre musicale monumentale pour son pays qu’il convient de transmettre et faire connaitre aux nouvelles générations.