Marseille : La Martinique, la Guadeloupe, l’Afrique au Festival Massilia Afropéa

Vues : 242

Eva Doumbia est auteure et metteure en scène marseillaise et afro-descendante, elle a imaginé le Festival Massilia Afropéa.

Autour de la culture afropéenne en France et en Europe la seconde édition de Massilia Afropéa, a ouvert ses portes depuis mardi 19 juin au dimanche 24 juin 2018 dans le quartier de la Savine et à la Friche à Marseille.

Du théâtre, des projections, des débats, des ateliers « estime de soi » « SOS Boucles » par Aline Tacite de Boucles d’Ebène, des concerts, des performances, des rencontres « s’inspirant des cercles de discussion d’Afrique et des Caraïbes », rendront compte de la diversité et de la fougue d’une scène afropéenne et engagée », annonce le Festival.

«Écrire le théâtre » à partir de l’expérience noire c’est aller à la rencontre des écritures africaines et afro-descendantes. Avec la participation des dramaturges du programme de la Diaspora culturelle de la Fondation Camargo, le programme du Festival propose de nombreux échanges artistiques et littéraires durant 5 jours.

« Carte noire nommée désir », s’intéresse à la construction du désir chez les femmes noires en France en explorant l’univers des boissons chaudes à base de cacao ou encore le café.

De la musique, des DJ sets et des concerts sur le Toit- Terrasse du Festival Massilia Afropéa. L’artiste Casey, d’origine martiniquaise joue à 22 heures, ce jeudi 21 juin au Toit-Terrasse.

L’écrivaine et réalisatrice Rokhaya Diallo et la photographe Brigitte Sombié ont publié en 2015 « Afro » aux éditions Les Arènes. Une projection sera consacrée aux images du livre choc qui traduit la liberté assumée de la femme noire et de son grain capillaire. Un débat sur L’estime de soi, se tiendra en présence de Rokhaya Diallo.

Comme Myriam Mihindou, Rébecca Chaillon, Aurore Déon, Laetitia Ajanohun, Oumy Kamara, Hélène Jayet (photographe), l’écrivaine guadeloupéenne Gerty Dambury marquera des moments forts, durant cette secondé édition. du Festival.

Gerty Dambury supervisera une lecture dirigée, « La Compagnie africaine présente Richard III » , de Carlyle Brown. Le texte retrace le parcours d’un Antillais de Saint-Vincent, William Alexander Brown, qui ouvrit le premier théâtre noir à New York en 1821, en pleine période esclavagiste.

Une table ronde avec Aline Tacite de Boucles d’Ébène (Paris), Les Rosas (Marseille),  Yvoire et Carine de Rosen d’Ethnofashion Tendance (Bruxelles) sera modérée par Séverine Kodjo Grandvaux, samedi 23 juin à 15 heures dans la salle « Les grandes Tables ».

Pour plus d’informations : http://www.lafriche.org/fr/agenda/evenements/massilia-afropea-69/type

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Images Festival Massilia Afropéa