Martinique : Contre les auteurs de violences conjugales, le bracelet Anti-Rapprochement pour protéger les victimes

Il est annoncé comme une protection des victimes de violences au sein du couple : le bracelet anti-rapprochement a été présenté ce lundi 23 mars dans la nouvelle salle d’audience du tribunal judiciaire à Fort de France. Cet outil permettra, dans certaines conditions précises, de savoir lorsqu’un individu poursuivi ou condamné pour des faits de violences au sein du couple se rapproche de sa victime, ce qui déclenchera alors une intervention immédiate des forces de l’ordre. Le dispositif est encore en phase expérimental en France et la Martinique est le premier territoire d’Outre-Mer à procéder à cette expérimentation.

Lors de cette présentation à la presse, une convention a été signée entre le préfet de Martinique, le procureur, la présidente du tribunal judiciaire, plusieurs associations luttant contre les violences faites aux femmes, la directrice du Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, le directeur départemental de la sécurité publique, ainsi que le général commandant la gendarmerie de Martinique.

Les autorités souhaitent que les victimes soient sensibilisées à l’existence de ce bracelet anti-rapprochement et veulent les inciter à en faire la demande, lorsqu’elles en ressentent le besoin.
Dans un premier temps, un millier de bracelets seront progressivement délivrés. Le dispositif sera généralisé dans toute l France à la fin de l’année.

Comment ça fonctionne ? Le bracelet anti-rapprochement permet de géolocaliser le conjoint ou ex-conjoint violent et de déclencher un système d’alerte lorsqu’il s’approche de la personne protégée au-delà d’un périmètre défini par le juge. Dans ce cas, ce conjoint ou ex-conjoint est immédiatement contacté par une plateforme de téléassistance. S’il ne répond pas ou ne fait pas demi-tour, les forces de l’ordre sont alertées. La personne protégée dispose d’un boîtier qu’elle doit toujours garder avec elle et qui lui permet d’être elle aussi géolocalisée. Elle peut contacter directement le téléopérateur à tout moment.