Martinique : Deux statues de Victor Schoelcher détruites le 22 mai par des individus masqués

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Plusieurs individus dont certains masqués ont détruit, en Martinique, deux statues de Victor Schoelcher le 22 mai 2020, jour de la célébration du 172ème anniversaire de l’abolition de l’esclavage dans l’île.

Une statue de Victor Schoelcher érigée devant l’Espace Camille Darsières à Fort de France (ancien Palais de Justice) a été déboulonnée à l’aide d’une corde avant de se fracasser sur le sol en plusieurs morceaux.

La deuxième statue qui se trouvait à l’entrée du bourg de la commune de Shoelcher a été détruite à coups de masse.

Un périmètre de sécurité a été installé autour des débris des statues par les gendarmes qui ont ouvert une enquête.

Ces deux destructions sont intervenues le jour des traditionnelles manifestations en Martinique, célébrant l’abolition de l’esclavage le 22 mai 1848.

Victor Schelchoer est un abolitionniste connu pour avoir agi en faveur de l’abolition définitive de l’esclavage en France, via le décret d’abolition, signé par le gouvernement provisoire de la deuxième République le 27 avril 1848.

Il a permis que soit signé ce décret abolissant l’esclavage et la traite négrière dans les colonies.
Si sa participation dans l’abolition de l’esclavage est incontestablement reconnue, de nombreuses voix dont celles d’historiens contestent le fait de l’avoir érigé comme figure et symbole emblématique de l’abolition de l’esclavage, estimant que cette présentation de l’histoire occulte le rôle actif et essentiel des esclaves dans leur libération.

«La clairvoyance de Schœlcher avait donné le branle de la liberté, l’impétuosité nègre fit le reste.. », a notamment écrit l’homme de lettres et politicien Aimé Césaire à propos de Victor Schoelcher.