Martinique Intempéries : Une reconnaissance rapide de l’état de catastrophe naturelle pour 8 communes

L’arrêté interministériel du 23 novembre 2020, publié au Journal Officiel ce jeudi 3 décembre 2020, reconnaît l’état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boue pour 8 communes de Martinique. Une décision intervenue rapidement par rapport aux intempéries précédentes.

Les personnes dont le logement a été endommagé par les pluies de novembre 2020, peuvent donc obtenir une indemnisation auprès de leurs assurances, ceci grâce à la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle publiée ce jeudi 3 décembre 2020 au journal officiel.

L’arrêté gouvernemental a été pris le 23 novembre
En application du code des assurances, les demandes de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle ont été examinées pour les dommages causés par les inondations, coulées de boue, et mouvements de terrains. La mesure concerne 8 communes de Martinique à des périodes différentes.

Dans le détail, Lorrain, Marigot,  Sainte-Marie, Gros-Morne, Marigot, Robert, Sainte-Marie et Trinité ont ont subi des inondations et coulées de boue les 7, 8, 10 et 11 novembre 2020.

L’état de catastrophe naturelle permet d’ouvrir droit à la garantie des assurés sur les biens faisant l’objet des contrats d’assurance visés au code des assurances, lorsque les dommages matériels directs qui en résultent ont eu pour cause déterminante l’effet de cet agent naturel et que les mesures habituelles à prendre pour prévenir ces dommages n’ont pu empêcher leur survenance ou n’ont pu être prises.

En outre, si l’assuré est couvert par un contrat visé au code des assurances, l’état de catastrophe naturelle peut ouvrir droit à la garantie précitée, dans les conditions prévues au contrat d’assurance correspondant.

Les personnes ayant subi un sinistre disposent d’un délai de 10 jours à compter de la date de publication de cet arrêté au Journal officiel pour déclarer auprès de leur compagnie d’assurance, un état estimatif de leurs pertes.