Martinique : Les restrictions de circulation concerneront aussi les plages, les rivières, le sport et les courses pédestres, prévient le Préfet

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : , ,

La « règle des six » personnes s’appliquera en Martinique aussi aux sorties à la plage et à la rivière, prévient d’ores et déjà le Préfet de l’île, Stanislas Cazelles qui prévoit un renforcement des contrôles du port du masque avec l’aide la police municipale.

« Nous appliquerons pour ces espaces de détente la règle des six : éviter les regroupements à plus de six personnes dans les espaces de plages et de rivières et éviter ainsi que les regroupements des personnes dans ces lieux de détente et de loisirs ne soient des lieux de contamination », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse mercredi, peu après l‘annonce par Emmanuel Macron de l’instauration d’un couvre-feu dans huit métropoles de l’Hexagone et en Ile de France, afin de stopper la progression du Covid-19.

S’agissant des activités sportives en plein air, le préfet a annoncé un renforcement des règles des courses pédestres. « Les sas de départ seront organisés afin de limiter à 30 les pelotons qui pourront se regrouper et être l’occasion de contaminations », a-t-il précisé.

Pour les activités sportives dans les espaces clos, Stanislas Cazelles a indiqué que celles-ci seront interdites, à l’exception des activités scolaires, périscolaires, celles encadrées pour des mineurs, celles concernant les sportifs professionnels et de haut niveau.

« Je souhaiterais engager dès (demain, jeudi 15 octobre) une concertation plus approfondie avec le mouvement sportif présent en Martinique, adaptée de façon fine (…) de façon à ce ce que le sport sans masque se fasse au maximum en extérieur », a-t-il ajouté.

« Dans les espaces extérieurs, les contrôles seront renforcés pour le port du masque », a prévenu le préfet qui a appelé à la prudence à quelques jours des vacances de la Toussaint.

Il a estimé que « la réussite » face au covid était «une réussite collective ». « Nous sommes tous responsables, chacun à notre place, de la lutte contre la diffusion du virus », a-t-il dit, assurant qu’avec les élus locaux et les mairies « la concertation est intense ».

Il a notamment cité « le contrôle des rassemblements, contrôles du port du masque notamment aux abords des écoles et la verbalisation avec les polices municipales ».
« J’ai convenu en outre avec le président de l’Association des maires, Justin Pamphile, qu’une concertation spécifique sera conduite avec les maires et les communes du littoral pour l’organisation de l’accès aux plages en toute sérénité », a-t-il précisé.

S’agissant des veillées funéraires, le Préfet a souligné que le dispositif mis en place par les sociétés de pompes funèbres en Martinique « en format resserré » sera maintenu.

Dans le monde du travail, Stanislas Cazelles a plaidé pour le télétravail. « Pour les chefs d’entreprise et les salariés, la responsabilité attendu c’est de favoriser le télétravail lorsqu’il est possible », a-t-il dit, rappelant la nécessité de « respecter les gestes barrière, d‘adapter les modes de fonctionnement et d’éviter les moments de rencontres », sources de contaminations.

Le Préfet a aussi rappelé l’importance de maintenir et d’assurer la continuité des services publics tout en préservant la sécurité des usagers et du personnel.