Martinique : Pas d’eau pour les usagers du Centre et du Sud à cause d’une « rupture » de canalisation, annonce Marie-Jeanne

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les usagers du Centre et du Sud de la Martinique sont privés d’eau potable, à cause d’une « rupture » de canalisation survenue sur un conduit qui alimente l’usine de traitement de la Capot, au Lorrain, suite aux récentes pluies diluviennes, annonce Alfred Marie-Jeanne qui ignore pour le moment la date du retour de l’eau dans les robinets. Cette usine alimente en eau potable les usagers du Centre et du Sud de l’île.

Mercredi soir, par précaution, les techniciens de la CTM avaient dû fermer le conduit pour éviter que celui-ci ne cède sous la pression de l’eau et ne provoque de dégâts collatéraux.
« L’alimentation en eau potable de cette conduite est interrompue », écrit jeudi dans un communiqué Alfred Marie-Jeanne.

« Un projet provisoire de dévoiement de la canalisation est à l’étude par les services de la CTM pour un rétablissement de l’approvisionnement dans les meilleurs délais possibles », souligne le Président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Martinique dans son communiqué de presse.

Et d’ajouter : « Le Président du Conseil exécutif en liaison avec les autorités concernées mettra tout en œuvre pour atténuer la gêne occasionnée ».

Cette situation est imputable à un important glissement de terrain survenu au lieu-dit Pointe-Bénie, à Fonds Saint-Jacques dans la commune de Sainte-Marie, à la suite des pluies diluviennes qui sont tombées les 10 et 11 novembre, explique Alfred Marie-Jeanne.

Sur la page FB de son conseiller à la communication, Daniel Marie-Sainte, un internaute interpelle les élus : « Que font nos élus? » se demande l’auteur de la vidéo

Voici la réponse de Daniel Marie-Sainte :
« Je lui réponds volontiers afin de lui apporter l’information due aux citoyens :
« Il s’agit du grand glissement d’une épaisseur de 4 mètres déjà ancien que les dernières pluies ont remis en mouvement . Nous avons déjà fait procéder aux études et le projet de confortement est entrain d’être finalisé. Il s’agira d’enfoncer, le long de la route RN 2006, côté talus aval, un rideau de 41 pieux 600 mm de diamètre jusqu’à une profondeur de 9 à 10 mètres.
Les pieux seront implantés dans un terrain privé appartenant à un riverain.
Des contacts ont déjà été pris pour le permettre ! Dés que toutes autorisations seront obtenues, la CTM pourra entamé les travaux. Il faut donc cesser de dire que les élus de la CTM ne « font rien » !!!