Martinique : Seules 12 communes rouvrent leurs plages, activités nautiques et plaisance

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Seules douze communes en Martinique ont accepté, mercredi, de rouvrir leurs plages au public et de reprendre les activités nautiques et la plaisance, sous certaines conditions, au terme de longues négociations avec le préfet.

Dans un communiqué publié mercredi, la préfecture de Martinique annonce qu’elle a accepté les demandes des maires.

Il s’agit des communes de Basse-Pointe, du François, de Case-Pilote, du Lorrain, du Carbet, de Sainte-Marie, du Diamant, de Saint-Pierre, de Fort-de-France, de Schoelcher, de Trinité et des Trois-Îlets. Leurs plages seront ouvertes à compter du jeudi 21 mai, à l’exception de celles de Trinité et de Schoelcher qui rouvriront à partir du samedi 23 puis fermeront le 1er juin.

De plus, ces deux dernières communes n’ont accepté de rouvrir que certaines plages. Pour Schoelcher, seules les plages de Madiana, du Bourg et de l’Anse Madame seront ouvertes.
Pour Trinité, seules seront autorisées l’Anse Dufour (Bonneville), uniquement pour le surf, et les plages de Madras, de Cosmy et de Raisinier.

« La liste des plages autorisées en Martinique pourra être complétée en concertation avec les maires des communes concernées », précise la préfecture dans son communiqué.

« Les activités autorisées sur les plages, dans le respect des mesures barrières et de distanciation sociales, sont les activités sportives individuelles comme la marche, la course à pied, la natation et les sports nautiques pratiqués depuis la plage », ajoute le communiqué.

« En revanche sont interdits, le stationnement statique, les sports collectifs et de contact, l’organisation de repas, le transport et la consommation d’alcool ainsi que tout regroupement de plus de 10 personnes », poursuit le texte.

Ces règles sont affichées aux différents points d’accès des places.
La navigation des navires de plaisance et des autres engins nautiques à moteur est autorisée du lever du jour jusqu’à 18h30 dans la limite des eaux territoriales (12 nautiques) qui bordent la Martinique, souligne la préfecture.

Concernant les activités sportives nautiques, aquatiques et subaquatiques, celles-ci sont autorisées à condition qu’elles « sont pratiquées de manière individuelle ».

Cartographie concernant l’accès aux plages de Martinique :