Martinique : Une plage barrée à Sainte-Luce fait polémique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Après la Guadeloupe, c’est au tour de la Martinique de se mobiliser contre la privatisation du littoral. Hier l’association Mun s’est rendue à Fond Larion à Sainte-Luce pour manifester contre le barrage construit sur la plage et le non respect des 50 pas géométriques exigés par la loi.

Sur Facebook, l’artiste Ras David Rael dénonce également la privatisation du littoral et appelle à la mobilisation le 5 mai prochain (voir détails en fin d’article) :

Les amis quand je suis parti de chez moi ce matin, je ne pensais pas que tout ça de choses se seraient passées. Je me suis dit, je passe constater l’information que j’ai entendu comme quoi l’accès au littoral à été spolié à Fond Larion, Ste Luce.

Je pensais prendre quelques photos, un live Facebook et repartir mais devant l’attitude condescendante de la dame dans sa maison à faire comme si j’existe pas, à agir comme un colon en terrain conquis m’a chauffé la tête et j’ai commencé à l’interpeller. Avec le voisin aussi ça a chauffé, mais au final, il dit comprendre nos revendications. (Regardez la vidéo)

Bref. Ce que je veux dire maintenant c’est qu’il faut que nous nous organisions pour frapper fort et donner un signal fort comme cela a été fait en Guadeloupe dimanche. Je ne représente aucune association ou organisation je parle en mon nom propre en tant que simple martiniquais.

Il y a de nombreux combats à mener de front qui s’inscrivent dans la lutte pour le respect de nos droits et la lutte contre le néo colonialisme. LE MARTINIQUAIS DOIT AVOIR UN LIBRE ACCES À TOUTES LES PLAGES DE LA MARTINIQUE. Il serait temps de se pencher sérieusement sur le tissu de connivence et de réseau de petit camarade qui existe entre les autorités françaises, les gendarmeries, l’ONF et certains arrivants français avec des attitudes de néo colons.

Sont-ils protégés ? Sont-ils favorisés ? Y a t-il des instructions pour qu’ils soient traités différemment que les martiniquais ? Sommes nous dans un système de privilèges?

L’ONF devra clarifier son rôle aussi. Il faudra démanteler et refonder si besoin.
Bref tout ça pour dire que nous appelons à nous rassembler pour savoir quelle suite donner à cette affaire. Je vais concerter ceux qui ont déjà lancé l’action et selon ce qu’ils me disent j’aviserai mais ce qui est sûr c’est que JE NE LÂCHERAI PAS L’AFFAIRE. Si nous devons organiser dans les temps qui viennent un grand rassemblement sur la plage comme en Guadeloupe nous le ferons.

Le rendez-vous est donc donné le 5 mai prochain pour un grand rassemblement comme en Guadeloupe le week-end dernier :

LE LITTORAL MARTINIQUAIS DOIT ÊTRE LIBRE DE TOUTES ENTRAVES
Nous voulons lancer un signal fort aux autorités : Préfet, Gendarmerie, Onf, Municipalité et CTM
RASSEMBLONS NOUS LE DIMANCHE 5 MAI 2019 DE 8H À 18H À LA PLAGE DE FOND LARION, STE LUCE (au fond à gauche)
Emmenez de quoi manger
Emmenez tambour ti bwa chacha flûte
Emmenez vos drapeaux
Emmenez votre voix car chaque voix compte
LA MARTINIQUE COMPTE SUR NOUS
Faisons mentir ceux qui disent que nous sommes incapables de nous réunir en masse pour la défense de nos droits