Martizik part en croisière !

Vues : 4462

Après avoir fait danser la Martinique pendant cinq éditions, le festival Martizik fait une pause en 2015 afin de préparer sa nouvelle grande aventure : KARIBZIK – Electropical Cruise, première croisière musicale au départ de la Martinique et de la Guadeloupe.

Ce projet est le fruit d’une collaboration entre Panda972 Production (association organisatrice du festival Martizik) et l’agence Nayaradou Voyages, qui s’associent à MSC pour lancer cette croisière de rêve, en musique, dans les plus belles îles des Caraïbes.

Au programme : du 12 au 19 mars 2016, à bord du somptueux navire MSC Orchestra, une semaine de voyage, de musiques électropicales, de rencontres, de jeux et de découvertes, entre escales de rêve, pool parties, beach parties et animations exclusives.

Plus qu’un festival et mieux qu’une simple croisière, Karibzik invitera le public à vivre un événement unique et qui fera date.

« Martizikers », clubbers, amoureux des Antilles, férus de voyages, tous embarqueront pour une immense fête d’une semaine, avec les meilleurs djs et artistes caribéens et internationaux !

Programmation caribéenne :

karibzik

La programmation internationale sera annoncée très bientôt et elle va faire très mal !

L’itinéraire du voyage : Martinique, Guadeloupe, Saint Martin, Iles Vierges, République Dominicaine, Saint Kitts & Nevis, Antigua.  A bord du navire : tout le confort et les prestations d’une croisière 4 étoiles + l’accès exclusif* au festival.

Des séjours à partir de 649 euros (départ Martinique et Guadeloupe) sont proposés dès aujourd’hui par Nayaradou Voyages (www.nayaradouvoyages.com). A réserver dès à présent !

Des packs au départ de Paris seront également commercialisés sur www.destinationclubbing.com).

Une première opération de promotion est organisée ce week-end au Salon du Voyage de Martinique, qui se déroule du 6 au 8 mars à Madiana.

Rendez-vous au stand Nayaradou Voyages pour des surprises !


1 commentaires :

  1. Audrey

    Super initiative!! j’adore ! dommage qu’il n’y ait que des artistes et des participants des îles françaises. Mais bon ce n’est que la première édition, ça reste à développer !

Les commentaires sont fermés