Médecins et chirurgiens du CHUM tirent la sonnette d’alarme : la situation se dégrade à l’hôpital

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Non classé
Mots clés :

Les praticiens du Centre hospitalier Universitaire de la Martinique ont décidé de s ‘adresser à la population et aux autorités lors d’une conférence de presse ce jeudi matin à la Meynard. « Il faut que l’opinion publique comprenne que ce qui se passe est grave ». C’est ainsi qu’ils ont commencé leurs propos.

Selon eux, la ligne rouge a été franchie depuis les agressions dont été victimes des médecins tôt mardi matin 1er février aux portes de l’hôpital. Insultes, agressions verbales mais aussi physiques. Des plaintes doivent être déposées. Cela n’est plus tolérable selon la communauté médicale du CHU de Martinique qui dénonce haut et fort cette situation.

La vague de médecins qui a décidé de quitter la Martinique depuis plusieurs semaines a grossi entre-temps.

La communauté médicale a expliqué que son rôle est de soigner et que l’hôpital doit être sanctuarisé afin qu’elle remplisse correctement cette mission.

Par ailleurs, les médecins ont alerté sur la qualité de soins qui s’est fortement dégradée car les moyens humains se raréfient, conséquence du nombre de personnels non vaccinés. Les moyens matériels manquent également. Par exemple, le linge nécessaire pour les opérations ne peut plus sortir de la buanderie qui est bloquée par les syndicats n’est pas opérationnelle.