Meghan Markle : La presse et les anglais râlent « Trop star, pas assez proche du peuple »

Meghan Markle est ingérable, un cauchemar pour les britanniques qui estiment que la californienne n’a pas une posture de femme royale. Les flèches pleuvent, tous ses faits et gestes sont disséqués et commentés par la presse anglaise qui n’épargne à la duchesse de Sussex.

Mariage royal de Meghan Markle et du prince Harry

Les premiers boulets ont atterri le 17 avril 2018, un mois avant l’union royale entre Meghan Markle et le prince Harry, petit-fils de la reine Elizabeth II d’Angleterre. Dans « A Hollywood Princess », Andrew Morton dépeint une afro-américaine « impitoyable » et « calculatrice », loin du modèle de Lady Diana qui a toujours inspiré Meghan Markle. L’afro-américaine ne serait pas « arrivée dans la vie du Prince Harry par hasard » souligne t-il dans son ouvrage.

Andrew Morton, journaliste et écrivain britannique

Depuis, Meghan Markle est dans la ligne de mire de ses détracteurs, entre les commentaires racistes des internautes et les critiques sévères des experts de la famille royale. Quant à sa famille du côté paternel, elle n’est pas en reste. Meghan Markle gêne, trop exigeante et capricieuse durant la préparation de son mariage au château de Windsor, trop envahissante pour ses employés, paranoïaque pour les fans à qui elle refuse des photos et trop distante pour les britanniques lors du baptême du petit Archie.

Baptème d’Archie Harrison Mountbatten-Windsor, le 6 juillet 2019

Après son accouchement, Meghan Markle a jugé qu’il était de bon ton de venir saluer les comédiens de The Lion King, à l’avant-première projeté à Londres le 14 juillet. Une petite remarque lâchée à Pharell Williams sur ses difficultés avec les médias, devenue virale sur les réseaux sociaux a immédiatement relancé la polémique autour de Meghan Markle et de sa place au sein de la famille royale britannique. A la phrase du chanteur qui félicitait son couple :  « Je suis si heureux pour votre union. L’amour est incroyable, c’est merveilleux.  Ne prenez jamais cela pour acquis. Mais dans le climat actuel, je voulais simplement vous dire à quel point c’est important pour beaucoup d’entre nous. Sérieusement. Nous sommes derrière vous les gars ! ».  Meghan Markle  aurait répondu : « Merci, ils ne facilitent pas les choses ! ».

Pharell Williams àl’avant-première du King of Lion, le 14 juillet 2019

Meghan Markle se « comporte en star, elle n’a pas la bonne attitude pour une duchesse » lit-on sur les comptes Facebook et Twitter.

Meghan Markle et le rédacteur en chef de British Vogue Edward Enninful

Pour son numéro de septembre, le magazine de mode britannique Vogue a choisi Meghan Markle comme rédactrice en chef éphémère. Un scandale pour la presse du Royaume Uni.

Lady Colin Campbell, biographe de la famille royale

Selon la biographe de la famille royale, Lady Colin Campbell, l’ancienne actrice de Suits agit  » comme une célébrité, alors qu’elle devrait, représenter le peuple dans son ensemble ». Ses prises de position dans le British Vogue, feraient du mensuel « un déchet insensé ». Plus loin d’autres observateurs qui l’accusent de « faire la promo de ses amies stars » ont « tout bonnement envie de vomir devant tant de racolage ».

Dan Wooton, journaliste et diffuseur

Dan Wooton éminent journaliste au The News of the World qualifie tout simplement de « décision idiote », de faire de la fille de Doria Ragland, une rédactrice en chef d’un tel magazine qui fait la promotion d’habits qui coûtent au plus bas prix 1 000 livres.

Doria Ragland et sa fille Meghan Markle, le 19 mai 2018

Le dressing de Meghan Markle est trop cher quand on le compare à Kate Middleton, spécialiste du recyclage. Des stylistes lui reprochent de ne s’habiller qu’en Dior ou encore Gucci. La chroniqueuse de mode de Sky News, Lizzi Zita a exhorté Meghan Markle à porter des tenues de couturiers anglais comme le fait sa belle-soeur Kate Middleton : « Meghan, si vous me regardez, portez de la mode britannique. Portez nos marques, ne portez pas toujours du Dior. On adore Dior mais il est français. Portez nos marques. Nous avons que vous soyez une figure de proue pour notre mode ».

Frogmore House

Les britanniques ne cessent de rappeler à l’afro-américaine que son train de vie est payé par les contribuables et qu’elle leur doit des comptes. Ils lui demandent, soit de prendre en exemple les autres membres de la famille royale soit de disparaître en se cloîtrant comme les célébrités d’Hollywood.

Meghan Markle et son sac Gucci

Pour l’heure comme à leurs habitudes, les membres de la royauté britannique se taisent pour ne pas alimenter la polémique qui gonfle autour de leur nouvelle arrivée, divorcée, noire-américaine et actrice, Meghan Markle.

Thomas Markle, le père de la Duchesse de Sussex

En attendant des jours meilleurs, la maman d’Archie annonce le lancement d’une collection capsule de vêtements. Encore une liberté qui lui attirera sans doute les foudres de la presse britannique, des sujets de la reine Elizabeth II et des experts de la famille royale.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Spotem/Capture d’écran