Meurtre aux Terres Sainville

Vues : 618

DSC_4037

Le sang a encore coulé aujourd’hui. Tôt ce vendredi matin, au quartier Terres Sainville, un homme a été retrouvé poignardé.

C’est au lieu dit Cour Fruit à Pain que se serait déroulée la scène.
Il est environ 5h30, ce matin quand des éclats de voix se font entendre, en provenance d’une voiture. S’apparentant à une engueulade, ces éclats de voix n’inquiètent pas plus que ça les riverains du quartier, « habitués à ce genre de choses ».

Une femme s’enfuit en courant.
Quelques minutes plus tard, des jeunes, passant par là, auraient aperçu une jeune femme de type espagnol prenant la fuite en direction de la ville. C’est alors qu’ils découvrent un homme au sol gisant dans son sang.

Des objets retrouvés.
Dans sa précipitation, la jeune femme aurait perdu quelques objets. En effet, la police retrouvera, non loin de la voiture, une paire de chaussures de femme. Un tee-shirt déchiré et un préservatif seront également retrouvés à proximité du véhicule.

Une victime recherchée.
Selon quelques informations recueillies sur place, la victime, un jeune homme d’une trentaine d’années, ferait actuellement l’objet de recherches de la part des forces de l’ordre. Dans ce quartier où tout le monde connaît quasiment tout le monde, l’homme serait étranger au secteur.

Relevé d’indices.
Si d’après nos informations le décès serait dû à un ou plusieurs coups de couteau reçus au niveau du thorax, un médecin légiste dépêché sur place a effectué les formalités afin de déterminer avec exactitude les causes de la mort de cet homme. Des coups lui auraient semble t-il été portés au niveau de la cuisse également. Les investigations nous en diront plus.

Les investigations n’auront pas tardé à porter leurs fruits.
Après l’altercation qui a coûté la vie à ce jeune homme ce matin à la Cour Fruit à Pain, une femme vient d’être interpellée.
L’enquête menée par les agents de police dépêchés sur place ce matin dans le cadre de ce meurtre par arme blanche a permis à ces derniers de procéder à l’interpellation d’une femme.

Des dires confirmés.
D’après nos informations recueillies sur place ce matin, une femme d’origine espagnole avait été aperçue par quelques riverains.
Selon toute vraisemblance, la femme d’une quarantaine d’années placée en garde à vue serait une prostituée d’origine colombienne. Si pour l’heure les détails et les raisons de ce crime ne sont pas encore mis clairement au jour, de forts soupçons pèsent alors sur cette femme. Les recherches d’ADN confirmeront, ou pas, la responsabilité de cette dernière.

Le jeune homme, Steeve Mondésir, originaire lui de Trinité, n’était âgé que de 26 ans.