Miss France 2018 : Miss Provence qualifiée avec son tatouage au poignet

Vues : 10192

Si Miss Martinique a été disqualifiée du concours Miss France 2018 à cause de son tatouage, ce n’est pas le cas de Miss Provence. Cette dernière est tatouée tout comme Jade Voltigeur, pourtant Kleo­fina Pnishi pourra se présenter à l’élection nationale qui aura lieu en décembre.

Pour les internautes le règlement c’est le règlement, il ne doit pas y avoir deux poids deux mesures. Les deux candidates sont tatouées et pourquoi une seule est disqualifiée et pas l’autre ? C’est la question qu’ils se posent !

Le règlement du Comité Miss France dit bien que les piercings ainsi que les tatouages sont interdits, enfin normalement …

 

Les deux histoires se ressemblent. Tout comme Miss Martinique, Miss Provence avait également maquillé son symbole, certes plus discret, sur son poignet le jour de son élection. La jeune femme, mannequin originaire du Kosovo, est également comédienne. Elle a joué dans la série Plus Belle La Vie.

Voici ce que déclare sur Facebook, Lydia Podos­se­noff, délé­guée régio­nale du comité Miss Provence – Miss Côte d’Azur : « Elle a un tatouage discret que j’ai validé par sa taille et par sa signi­­fi­­ca­­tion. Elle n’a jamais caché son exis­­tence et c’est ma déci­­sion que de deman­­der aux candi­­dates de mes élec­­tions de les maquiller. »

Cette affaire démontre également que le comité Miss Martinique n’est pas le seul à avoir accepté une candidate tatouée lors des castings. Le tatouage de Jade est un symbole ethnique, il est peut-être plus visible mais pas ostentatoire. Les internautes ne comprennent pas cette différence de traitement.

Même si Miss Martinique garde sa couronne, ne pas participer à Miss France est un coup dur pour la jeune femme. Voici sa réaction sur Instagram :

Je suis aujourd’hui dans une situation pas évidente. C’est pour cela que je tiens à vous remercier pour votre soutien. Ceci n’est pas une destitution mais un remplacement lors du show Miss France.